Peine pour adulte pour une ado coupable de traite de personnes

Mélina Beaudoin, qui a atteint sa majorité en... (Le Soleil, Patrice Laroche)

Agrandir

Mélina Beaudoin, qui a atteint sa majorité en janvier, avait plaidé coupable à six accusations de traite de personne et une de production de pornographie juvénile.

Le Soleil, Patrice Laroche

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

(Québec) Une adolescente de 18 ans écope d'une peine pour adulte de 32 mois pour avoir fait la traite de cinq fugueuses du Centre de réadaptation L'Escale.

Mélina Beaudoin, qui a atteint sa majorité en janvier, avait plaidé coupable à six accusations de traite de personne et à une de production de pornographie juvénile.

La jeune fille, placée au centre jeunesse depuis l'âge de 14 ans, a commencé à se prostituer lors de ses nombreuses fugues.

Au printemps 2014, quatre fugueuses de L'Escale, âgées de 16 et 17 ans, communiquent avec Mélina pour lui réclamer des contrats de prostitution. Dans un cinquième cas, c'est Mélina qui joint la victime.

Mélina contrôlait «ses» filles du début à la fin, allant les faire chercher avec un chauffeur, les amenant à la gare d'autobus et organisant leur transport jusqu'en Alberta, où elles se prostituaient dans des hôtels.

Mélina prenait des photos érotiques des jeunes filles, plaçait des petites annonces pour recruter les clients, organisait les rendez-vous et, bien sûr, gérait l'argent.

Peine pour adulte

Événement plutôt rare à la chambre de la jeunesse, le procureur de la Couronne, Me José Rhéaume, a réclamé que l'adolescente soit assujettie à une peine pour adulte. La défense, représentée par Me Geneviève Bertrand, ne s'y est pas opposée, vu le profil de l'accusée, qui navigue dans le milieu criminel depuis plusieurs années.

Dans le système pour adolescents, la peine maximale aurait été de trois ans de mise sous garde en centre de réadaptation. Chez les adultes, la traite d'une personne mineure est passible d'une peine maximale de 14 ans de détention.

Les parties se sont entendues pour proposer une peine de 32 mois, de laquelle il resterait à purger deux ans moins un jour, dans une prison pour adulte. La jeune fille sera aussi en probation durant trois ans. Cette suggestion a d'abord fait sourciller la juge Andrée Bergeron. «La peine m'apparaît clémente, je dois le dire, mais pas déraisonnable», a commenté la juge Bergeron.

En novembre, une adolescente d'Ottawa avait reçu une peine de six ans et demi pour de la traite de personnes. Dans ce cas, les victimes avaient en plus été violentées physiquement et menacées.

Mélina Beaudoin a ciblé des victimes vulnérables et les a amenées loin de chez elles, les rendant ainsi encore plus démunies, a souligné la juge. «Elle connaissait très bien l'enfer dans lequel elle les introduisait», a ajouté la juge Bergeron.

Contrairement à la coutume à la chambre de la jeunesse, la juge n'a même pas tenté de sermonner la jeune fille. «J'ai l'impression que mes paroles seraient stériles», a commenté la magistrate. «Beaucoup d'intervenants ont essayé et ils n'ont pas été écoutés.»

Une réadaptation impossible

La Loi sur le système de justice pénale pour les adolescents permet à un juge d'imposer une peine pour adulte à un jeune d'au moins 15 ou 16 ans, selon les provinces, reconnu coupable d'un crime grave. Avant d'en arriver à cette option, le juge examine le degré de responsabilité morale de l'adolescent, sa personnalité et les circonstances du crime.

«Lorsqu'on lui impose une peine adulte, on en vient à la conclusion que le système de réadaptation jeunesse a démissionné sur la possibilité de le réadapter dans le système jeunesse», explique le procureur de la Couronne Me José Rhéaume.

L'adolescent aura alors un antécédent judiciaire, comme n'importe quel adulte et perd la protection de son identité, ce qui permet aux médias de l'identifier. 

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer