Rimouski: début du procès de Billy Poulin, accusé de deux homicides

Le procès de Billy Poulin s'est ouvert lundi... (PHOTO COLLABORATION SPÉCIALE JOHANNE FOURNIER)

Agrandir

Le procès de Billy Poulin s'est ouvert lundi matin au palais de justice de Rimouski. L'homme de 31 ans est accusé de meurtre au premier degré et d'homicide involontaire.

PHOTO COLLABORATION SPÉCIALE JOHANNE FOURNIER

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Johanne Fournier

Collaboration spéciale

Le Soleil

(Rimouski) Le procès de Billy Poulin de Matane, accusé de deux homicides, s'est ouvert lundi matin au palais de justice de Rimouski.

L'homme de 31 ans plaide non coupable aux deux chefs d'accusation de meurtre au premier degré de Bruno Desrosiers, 48 ans et de l'homicide involontaire de Ghislain Bellavance, 70 ans. Les deux crimes distincts se seraient produits en moins de 24 heures les 30 novembre et 1er décembre 2012 au centre-ville de Matane.

Les procédures judiciaires ont débuté par l'étape du voir-dire afin de déterminer l'admissibilité de certains éléments de preuve. Comme il s'agit d'un procès devant jury, le voir-dire est mené en l'absence de celui-ci et est frappé d'une ordonnance de non-publication par la juge Michèle Lacroix. Les avocats de la défense sont Me Rodrigue Beauchesne et Me Mathieu Poissant. «Cette semaine, ce sont des requêtes qui sont entendues où des points de droit y sont débattus», explique Me Beauchesne.

La deuxième journée du procès s'amorcera mardi avec le témoignage de certains enquêteurs, pour ensuite reprendre lundi prochain, où quelque 250 personnes du district judiciaire de Rimouski sont convoquées. Au terme de la journée, 12 jurés et deux substituts devraient avoir été sélectionnés. Le procès devant jury débutera le lendemain, soit le mardi 10 février et devrait durer environ deux mois.

S'il est reconnu coupable, Billy Poulin est passible d'une peine d'emprisonnement à perpétuité, sans possibilité de libération conditionnelle avant 25 ans.

Coupable de tentatives d'évasion

Au début janvier, le présumé meurtrier avait été reconnu coupable, au palais de justice de Matane, de deux tentatives d'évasion remontant respectivement à mars et décembre 2013. Alors qu'il était en attente de comparaître, il avait échappé à la garde de deux agents correctionnels. Il avait été condamné à six mois dans le cas de la première offense et à huit mois pour la deuxième.

Par ailleurs, en décembre 2013, Billy Poulin avait enregistré une reconnaissance de culpabilité pour une première accusation de possession de haschich et de résine de cannabis, remontant au 16 mars 2012. Il avait alors écopé d'une peine totalisant 60 jours de détention.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer