Policiers blessés en Alberta: un suspect retrouvé mort par la GRC

La GRC a retracé le suspect qui a... (PHOTO JASON FRANSON, ARCHIVES LA PRESSE CANADIENNE)

Agrandir

La GRC a retracé le suspect qui a abattu deux policiers dans un casino de St. Albert, en Alberta.

PHOTO JASON FRANSON, ARCHIVES LA PRESSE CANADIENNE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

LA PRESSE CANADIENNE
La Presse Canadienne
Alberta

Un homme soupçonné d'avoir tiré sur deux agents de la GRC, dans un casino au nord-ouest d'Edmonton, samedi matin, a été retrouvé mort par les policiers.

La GRC a indiqué que son corps avait été découvert dans une maison inoccupée d'un secteur rural près de St. Albert. Les autorités ont ajouté qu'il n'avait pas été tué par la police. Les enquêteurs auraient identifié le suspect, mais attendraient de pouvoir confirmer l'information.

L'homme, âgé d'une trentaine d'années, serait entré par effraction dans une résidence inhabitée, située à cinq kilomètres du lieu du crime, lors de l'arrivée des enquêteurs.

Les deux policiers blessés ont été transportés à l'hôpital. La police a indiqué que le constable David Matthew Wynn, 42 ans, se trouve dans un état grave, tandis que son collègue, Derek Walter Bond, 49 ans, a obtenu son congé. Derek Walter Bond est un agent auxiliaire, signifiant qu'il n'était pas armé.

L'officier responsable des affaires criminelles de la GRC, Marlin Degrand, a précisé que les autorités craignaient pour la vie de M. Wynn, qui travaille au sein du corps policier depuis 2009.

Le détachement de la GRC de St. Albert, a indiqué que les deux agents avaient été atteints par balle vers 3h, samedi, dans le périmètre de la municipalité. Ils avaient été appelés sur les lieux pour faire enquête sur une voiture volée.

Les agents ayant aperçu la voiture suspecte à l'extérieur du casino, ils sont entrés à l'intérieur de l'établissement pour trouver le ou les présumés responsables. Peu de temps après, le suspect a tiré sur les deux agents et a fui la scène.

Les agents n'avaient pas pu répliquer tant l'assaut a été rapide. «Cet incident nous rappelle tous les dangers auxquels font face les intervenants de première ligne dans le cadre de leur travail», a souligné M. Degrand.

La GRC ne peut préciser combien de témoins étaient sur place ni le nombre de coups de feu puisqu'une enquête est en cours.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer