Violence conjugale: un mari abandonné, plaide la défense

La jeune mariée musulmane qui accuse son mari de violence conjugale n'a jamais... (Photothèque Le Soleil)

Agrandir

Photothèque Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

(Québec) La jeune mariée musulmane qui accuse son mari de violence conjugale n'a jamais été battue, mais a plutôt fui son mari dès qu'elle a obtenu sa résidence permanente. C'est la théorie avancée par la défense mardi, au deuxième jour du procès d'un ingénieur d'origine marocaine.

À la fin d'un long contre-interrogatoire, l'avocate de l'accusé, Me Susan Corriveau, a soumis à la plaignante de 25 ans, que nous appellerons Nora pour préserver son anonymat, que si elle a pris la poudre d'escampette le 12 juillet 2013, c'est «que vous n'aviez plus besoin de lui parce que vous aviez votre résidence permanente». L'avocate a souligné que la jeune femme a pris soin d'emporter son permis de travail et son passeport avant de fuir, pieds nus.

Rien n'est plus faux, rétorque Nora, qui affirme s'être sauvée de l'appartement du quartier Montcalm parce qu'elle craignait pour sa vie et avoir pris ses documents de peur que son conjoint ne les détruise.

En réponse à une autre question de l'avocate, Nora se défend bien d'avoir griffé son conjoint au bras et au visage. «Mais je l'ai repoussé pour essayer de me libérer», précise-t-elle.

Le procureur de la Couronne Me Michel Bérubé a voulu savoir pourquoi Nora ne porte plus le hijab alors que sur toutes les photos prises en public avec l'accusé elle a la chevelure voilée. «Je n'ai jamais porté le voile avant mon mariage [en 2012] et je ne le porte plus maintenant», explique Nora.

C'est sur l'insistance de son mari et surtout de sa belle-mère que la jeune femme a commencé à porter le hijab. Nora affirme qu'après la cérémonie au Maroc, sa belle-mère a confisqué tous ses jeans et ses vêtements courts et lui a acheté des tuniques longues.

Le procès se poursuivra du 7 au 9 avril. L'accusé témoignera pour sa défense en niant avoir porté la main sur sa conjointe et l'avoir agressé sexuellement durant leur année de vie commune

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer