Nouvel An tragique pour deux jeunes

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

(Québec) Deux hommes de 18 ans ont perdu la vie dans un accident de VTT à Saint-Lambert-de-Lauzon, près de Lévis, dans la nuit du 31 décembre au 1er janvier.

Les deux victimes, Marc-André Ruel et Mathias Gosselin, revenaient d'une soirée du 31 décembre lorsqu'ils auraient fait une embardée après avoir heurté une butte de terre dans un champ derrière le 755, rue Bellevue, à Saint-Lambert-de-Lauzon. Un seul casque protecteur a été retrouvé sur les lieux du drame.

Les policiers ont reçu un appel leur signalant la présence de deux corps inertes dans le champ le 1er janvier vers 8h45. Les deux hommes étaient encore en vie, mais gravement blessés et en état d'hypothermie à l'arrivée des ambulanciers. Ils sont morts dans les heures qui ont suivi leur arrivée à l'hôpital. Les deux hommes auraient passé la nuit à fêter dans une grange à proximité du champ où ils ont été retrouvés. C'est vers les 4h du matin, «en fin de party», que les deux jeunes hommes auraient décidé de faire un tour de VTT.

Après avoir travaillé pendant plusieurs mois en Alberta - depuis le mois de juin - Marc-André Ruel était de retour chez lui pour la période des Fêtes. Il devait repartir le 8 janvier avec deux de ses amis.

Jointe par Le Soleil vendredi en soirée, Diane Lacerte, la mère de Marc-André Ruel, était dévastée par la situation. «On est démoli. On ne peut pas se préparer à ça. Je ne sais pas comment on va faire pour passer à travers», a souligné Mme Lacerte, ajoutant que toute la famille est sous le choc. «Il a une petite soeur de 13 ans.»

Marc-André Ruel était le passager sur le véhicule tout-terrain. Il ne portait pas son casque, juste une casquette. «Peut-être que la situation n'aurait pas été la même avec un casque, je ne sais pas... Peut-être qu'il serait en chaise roulante aujourd'hui. D'après le coroner, il serait mort sur le coup. Ça serait un traumatisme crânien sévère. Il portait une chaîne au cou, et les policiers me l'ont remise cassée. L'impact a dû être très violent.» Quant au conducteur, Mathias Gosselin, il portait son casque, mais il n'était pas attaché.

Selon Richard Gagné de la Sûreté du Québec, l'alcool et la vitesse pourraient être en cause dans l'accident. Une enquête a été ouverte. Une autopsie sera menée pour déterminer la cause de leur mort.

RECUEILLEMENT

Vendredi, plusieurs proches des victimes se sont recueillis sur les lieux du drame, où une croix et des fleurs ont été déposées. La mère de Marc-André Ruel ainsi que plusieurs amis des victimes ont d'ailleurs partagé quelques mots sur Facebook.

«Je ne savais pas si je devais écrire quelque chose ni quoi écrire exactement. Je ne peux vous décrire ma douleur qui m'habite depuis ce matin. J'ai perdu mon fils adoré, un bête accident. Nous sommes inconsolables. Comment faire pour continuer? Peut-être que je vais me réveiller et que c'est juste un horrible rêve. C'est pas normal, c'est pas juste pis je voudrais bien l'engueuler un peu pour lui dire de ne pas se mettre en danger. Mais c'est mon bébé, pis je lui pardonne toute. Celle-là, j'ai de la misère. Je veux qu'il revienne là là... La pire épreuve qu'on peut rencontrer c'est de perdre son enfant, je vous le confirme», a écrit Mme Lacerte.

«Bon matin ptit ange. Hier j'me disais a matin jvais me réveiller pi tout va rentrer dans l'orde.. J'essayais dme convaincre que stai juste une mauvaise blague! On pense a toi mon gars!» a souligné Harley-ann sur la page Facebook RIP Mathias Gosselin.

Avec Guillaume Piedboeuf

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer