La fuite de gaz derrière l'hôpital de l'Enfant-Jésus sous contrôle

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Après trois jours de travail, les pompiers et les experts ont finalement trouvé une solution pour contrôler la fuite de gaz provoquée accidentellement par une compagnie de forage derrière l'Hôpital de l'Enfant-Jésus : laisser brûler le gaz.

Une longue opération a été nécessaire samedi dans la journée pour rediriger le gaz vers une cheminée située à environ 150 pieds de la fuite et à 30 pieds du sol. Les pompiers ont finalement allumé à 16h43 la torche qui scintillait au minimum à 10 pieds de hauteur, brûlant ainsi le gaz. La manoeuvre n'aura pas été de tout repos pour les pompiers et les spécialistes présents sur les lieux, qui ont dû colmater une fuite dans la tuyauterie alors que la torche était allumée.

«Une équipe de pompiers va demeurer sur place pour la nuit et durant toute la journée de dimanche afin de prendre des lectures [pour détecter la présence de gaz] et de s'assurer du bon fonctionnement des équipements mis en place», a indiqué France Voisel, porte-parole au Service de protection contre l'incendie de la Ville de Québec. «La situation va être évaluée à nouveau lundi matin.»

Les pompiers ignorent toujours combien de temps la torche va continuer d'éclairer le ciel. «Personne ne peut déterminer la quantité de gaz qui se trouve dans la poche. C'est vraiment une bonne poche de gaz», a déclaré Mme Voisel. «Nous sommes à la merci de dame Nature. Ça peut être un jour, comme une semaine...» La profondeur de la poche de gaz serait d'environ 180pieds (55 mètres).

La torche, qui est installée à l'endroit où l'on souhaite construire la rallonge pour l'Hôpital de l'Enfant-Jésus, pourrait forcer l'arrêt des travaux jusqu'à ce qu'elle s'éteigne.

Vendredi soir, une soixantaine de personnes âgées demeurant dans une résidence pour aînés située sur l'avenue De Vitré ont été évacuées par mesure préventive. «Les personnes âgées ne retourneront pas dans leur demeure avant lundi», a souligné MmeVoisel. «C'est une situation délicate, ce sont des gens avec une santé fragile. Le service de la santé nous a confirmé que c'était mieux pour eux d'attendre.» Pour les résidents de la 25e Rue qui avaient été évacués samedi après-midi, ils ont pu réintégrer leur demeure.

Un trou percé accidentellement dans une poche de gaz s'étant formé naturellement dans le sol d'un terrain de la 24e Rue est à l'origine de la fuite. L'incendie s'est produit alors qu'une compagnie de forage effectuait des travaux d'analyse des sols jeudi en vue de l'agrandissement de l'Hôpital de l'Enfant-Jésus. Il s'agissait d'un type de fuite assez inhabituel, selon les autorités.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer