Dix mois dans la collectivité pour un ex-pompier coupable de leurre

Le palais de justice de Québec... (Photothèque Le Soleil, Erick Labbé)

Agrandir

Le palais de justice de Québec

Photothèque Le Soleil, Erick Labbé

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

(Québec) L'ex-pompier volontaire de Donnacona René Dupré a écopé d'une peine de 10 mois à purger dans la collectivité pour leurre informatique d'enfant.

L'homme de 36 ans s'était fait piéger en 2011 par une équipe de J.E. Dupré avait échangé de nombreux propos sexuels avec celle qu'il croyait être une jeune fille de 13 ans et s'était déplacé dans un hôtel de Sainte-Foy pour la rencontrer. Les caméras de TVA l'avaient accueilli.

La juge Chantale Pelletier a noté que le processus judiciaire et la médiatisation semblaient avoir eu un effet dissuasif sur l'accusé. La Couronne demandait une peine de détention ferme de 9 à 12 mois. La juge Pelletier a fait remarquer que «contrairement à ce que plusieurs personnes croient, purger une peine chez soi n'est ni facile ni sans conséquence».

Durant les cinq premiers mois de sa peine, René Dupré devra demeurer chez lui en permanence. Par la suite, il observera un couvre-feu. Il devra aussi suivre une thérapie pour déviant sexuel et faire 240 heures de travaux communautaires. 

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer