La Garde nationale triple sa présence à Ferguson

Un propriétaire de restaurant regarde les dommages causés... (Associated Press)

Agrandir

Un propriétaire de restaurant regarde les dommages causés à son établissement à Ferguson, après une nuit d'émeutes.

Associated Press

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
Ferguson

Le gouverneur du Missouri (centre des Etats-Unis), Jay Nixon, a annoncé mardi que le nombre de militaires de la Garde nationale à Ferguson, secouée par des émeutes raciales, serait triplé et que ces hommes auraient un rôle accru.

«En tout, il y aura 2 200 hommes de la Garde nationale dans la zone. Les vies et les biens doivent être protégés. Cette communauté mérite la paix», a déclaré le gouverneur lors d'une conférence de presse, au lendemain de la décision par un jury populaire de ne pas poursuivre un policier blanc qui avait tué le 9 août un jeune Noir.

«La présence de la Garde nationale sera significativement renforcée à Ferguson, en s'assurant qu'ils sont prêts à agir rapidement pour empêcher la violence», a ajouté le gouverneur du Missouri.

Les militaires seront notamment déployés à des endroits clés comme le commissariat de police de la ville, banlieue de St Louis, qui compte quelque 21 000 habitants.

La veille et pendant la nuit de lundi à mardi, 700 militaires de la Garde nationale avaient été déployés dans Ferguson, où des commerces ont été incendiés et des bâtiments pillés après l'annonce de la décision du grand jury de ne pas poursuivre le policier Darren Wilson.

«Je suis profondément attristé de voir les habitants de Ferguson se réveiller en voyant des parties de leur communauté en ruine» avec «des retraités qui ont peur de quitter leur maison, des écoles fermées, des enfants qui ont peur d'aller dehors pour jouer», a relevé M. Nixon.

Le maire de Ferguson, James Knowles, avait auparavant critiqué le déploiement tardif de la Garde nationale. «La décision de retarder le déploiement de la Garde nationale est très inquiétante», avait estimé James Knowles quelques minutes avant la conférence de presse du gouverneur.

«Beaucoup d'habitants en ce moment nettoient leurs commerces et se demandent ce qui va se passer ce soir», avait-il ajouté, en réclamant davantage de militaires.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer