Jeune Noir tué à Ferguson: le policier échappe à toute poursuite

Aussitôt après la décision du jury entendue, la... (AFP)

Agrandir

Aussitôt après la décision du jury entendue, la foule en majorité noire a commencé à jeter des pierres, à briser des bouteilles et à secouer une voiture de police, face à des dizaines de policiers lançant des grenades lacrymogènes et protégés de visières de sécurité.

AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Agence France-Presse

La police de Ferguson a lancé du gaz lacrymogène pour disperser les manifestants qui protestent dans le rue de la ville contre la décision d'un grand jury de ne pas inculper Darren Wilson, le policier blanc qui a tué de six balles le jeune Noir Michael Brown, 18 ans, le 9 août en plein jour dans une rue de cette ville du Missouri.

La police de Ferguson a lancé du gaz... (AFP) - image 1.0

Agrandir

AFP

La police de Ferguson a lancé du gaz... (AFP) - image 1.1

Agrandir

AFP

Peu après l'annonce de la décision du grand jury à 21h25 (heure du Québec) lundi soir, des manifestants ont commencé à lancer des objets sur les forces de l'ordre, en hurlant «pas de justice, pas de paix!» alors que les policiers leur demandaient d'arrêter.

La famille «très déçue»

La famille du Michael Brown s'est dite «profondément déçue que le tueur de notre enfant ne soit pas confronté aux conséquences de ses actions». Mais elle a appelé les manifestants au calme.

Aussitôt après la décision et devant les nombreuses caméras de télévision, la foule en majorité noire a commencé à jeter des pierres, à briser des bouteilles et à secouer une voiture de police, face à des dizaines de policiers lançant des grenades lacrymogènes et protégés de visières de sécurité.

«Vous êtes illégalement rassemblés, prière de vous disperser immédiatement ou vous serez arrêtés», lançait un policier. «Pas de justice, pas de paix», rétorquaient les manifestants.

Le gouverneur du Missouri Jay Nixon avait décrété l'état d'urgence, déployé la garde nationale et renforcé les effectifs de police en prévision de possibles échauffourées.

L'annonce du grand jury a été faite par le procureur du comté de Saint Louis, Bob McCulloch dans un climat particulièrement tendu dans les rues de Ferguson où l'on craignait des débordements violents.

Le décès du jeune Noir, non armé lorsqu'il a été la cible de l'agent Wilson, avait soulevé l'indignation au Missouri, mais aussi partout aux États-Unis où le geste a été qualifié de raciste.

Obama appelle au calme

Le président Barck Obama a lancé lundi soir depuis la Maison Blanche un appel au calme après la décision du grand jury.

«Nous sommes un nation fondée sur le respect de la loi», a déclaré M. Obama, appelant tous ceux qui contestent cette décision à le faire «de manière pacifique» et soulignant que la famille de Michael Brown, le jeune Noir abattu, avait elle-même appelé à éviter toute violence.

La police de Ferguson a lancé du gaz lacrymogène pour disperser les... (AFP) - image 2.0

Agrandir

AFP

Manifestations violentes

Des manifestations violentes ont duré pendant plusieurs jours cet été. Un couvre-feu avait d'ailleurs été imposé dans certains quartiers de Ferguson.

Depuis, des rassemblements plus modestes étaient observés presque tous les soirs ces 100 derniers jours.

En fin de journée lundi, le gouverneur du Missouri, Jay Nixon, avait plaidé pour «la tolérance et le respect mutuel» quelle que soit la décision. Son appel à la retenue et à des manifestations pacifiques ont suivi ceux formulés depuis vendredi notamment par le président américain Barack Obama, par le ministre de la Justice Eric Holder ainsi que par les proches Michael Brown.

Déjà dans la journée, plusieurs commerces avaient placardé leur devanture, rapportait l'Agence France-Presse.  

Avec Valérie Gaudreau

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer