L'Isle-Verte: déjà trop tard à l'arrivée des premiers répondants

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Johanne Fournier

Collaboration spéciale

Le Soleil

(Rivière-du-Loup) Dans la nuit du 23 janvier, à l'arrivée des premiers répondants, il était déjà trop tard pour évacuer les personnes qui habitaient dans la section 1 de la Résidence du Havre. C'était un embrasement généralisé. Les portes étaient verrouillées de l'intérieur. Personne n'arrivait à sortir. Aucune alarme ne se faisait entendre.

Quelques-uns des huit policiers qui ont été parmi... (Collaboration spéciale Johanne Fournier) - image 1.0

Agrandir

Quelques-uns des huit policiers qui ont été parmi les premiers à intervenir lors de l'incendie de la Résidence du Havre, qui a coûté la vie à 32 personnes dans la nuit du 23 janvier.

Collaboration spéciale Johanne Fournier

C'est ce que sont venus raconter les huit policiers de la Sûreté du Québec qui se sont succédé à la barre de la commission d'enquête sur l'incendie mortel de L'Isle-Verte, qui s'est poursuivie pour une quatrième journée hier au palais de justice de Rivière-du-Loup.

Steve Duguay est le premier policier à être arrivé sur les lieux avec son collègue Simon Dufour, vers 0h50, soit 29 minutes après le déclenchement de l'alarme. «Rendus à la hauteur de la sortie de l'autoroute 20, on voyait la fumée qui montait et une lumière orangée dans le ciel», décrit-il. À son arrivée, il aperçoit le chef pompier de L'Isle-Verte, Yvan Charron. «Je suis allé le voir pour savoir si l'évacuation était faite, raconte l'agent Duguay. Le chef Charron m'a dit que les gens étaient encore à l'intérieur et que les portes étaient barrées.» À ce moment-là, les deux policiers se dirigent vers la section 2 de la résidence. «À ma connaissance, les pompiers n'étaient pas entrés dans cette section-là, mentionne-t-il. Les corridors étaient remplis d'une fumée épaisse.»

Une fois à l'intérieur, les policiers découvrent environ huit résidents dans l'escalier. «Les gens n'étaient plus capables de rien faire, se souvient-il. On avait l'impression qu'ils avaient tout donné pour se rendre là. On les a pris dans nos bras et on les a amenés dans un garage proche.»

Une policière arrive quelques minutes après. Aucune opération d'extinction n'est commencée. «Je constate une boule de feu», illustre Catherine St-Onge. Elle entre à l'intérieur de la partie 2. «La fumée m'empêche de voir», se rappelle-t-elle. Un autre agent constate lui aussi qu'aucune évacuation n'est en cours à son arrivée. «Je suis entré dans une chambre, relate Dominic Pellerin. J'ai pris la dame dans mes bras. J'ai aussi sorti un monsieur en chaise roulante. J'ai trouvé une dame couchée par terre, mais il était trop tard.»

Le policier Vincent Ouellet est affecté à l'accueil des victimes à l'hôpital de Rivière-du-Loup. Il y rencontre le gardien de nuit, Bruno Bélanger. «Il m'a raconté que vers 23h15, il a vu un M. Michaud qui voulait sortir pour aller fumer et qu'il lui a interdit, rapporte-t-il. Il est retourné vers 0h15 vers la chambre de M. Michaud et il a vu beaucoup de fumée.»

****

Début du témoignage des pompiers 

Me Cyrille Delâge a commencé à entendre, en fin de journée lundi, les témoignages des deux premiers pompiers de L'Isle-Verte à être arrivés sur les lieux. Simon Lavoie, qui est aussi conseiller municipal, est le premier sapeur à être intervenu. «Quand je suis arrivé, le feu sortait déjà par les murs et le toit, se rappelle-t-il. Il ventait fort. J'ai eu affaire à une porte barrée. J'ai fait le tour. Il y avait des personnes sur les balcons.» Comme il n'avait pas son équipement de pompier, il est allé à la caserne.

En revenant, il voit que son chef est arrivé. Il aperçoit un résident, Conrad Morin, qui gît par terre. «Il avait sauté du balcon, raconte le pompier Lavoie. Il avait les genoux en sang.» 

M. Lavoie va chercher une échelle pour sauver une personne prisonnière de son balcon. «L'échelle d'aluminium a fondu, indique-t-il. Un ambulancier est venu me demander où mettre les corps. J'ai demandé au propriétaire d'un garage.»

Ce matin, la journée d'audiences ouvrira sur le témoignage très attendu du chef pompier de L'Isle-Verte, Yvan Charron.

La mort en direct

  • 0h22 Le CAUREQ, qui gère le central 9-1-1, reçoit l'appel confirmant l'incendie à la Résidence du Havre.
  • 0h24 Transmission de l'alerte à trois partenaires, dont la caserne de L'Isle-Verte.
  • 0h29 La copropriétaire de la Résidence du Havre, Irène Plante, appelle le 9-1-1. Elle confirme l'incendie et que personne ne peut sortir. La préposée du central lui dit qu'il faudrait évacuer, mais qu'elle doit auparavant lui poser quelques questions.
  • 0h31 Les directives du central 9-1-1 changent. L'alerte générale est enclenchée et le coordonnateur du service de sécurité incendie de la MRC de Rivière-du-Loup est appelé. Le chef Yvan Charron confirme que des gens sont coincés à l'intérieur.
  • 0h32 Les procédures pour un sinistre sont enclenchées : des ambulances et la Croix-Rouge sont appelées.
  • 0h34 Irène Plante appelle une deuxième fois. Elle demande s'ils auront de l'aide. Elle dit que c'est affreux, qu'ils sont pris à l'intérieur et qu'il y a beaucoup de fumée.
  • 0h40 Le premier véhicule arrive sur les lieux : une autopompe.
  • 0h41 Le chef Charron demande l'alerte générale des casernes de Saint-Éloi et de Saint-Paul-de-la-Croix. Il demande des ambulances. Il rappelle que les portes sont verrouillées.
  • 0h43 Un résident, Rosaire Lapointe, appelle le central 9-1-1 et indique qu'il y a beaucoup de fumée dans sa chambre. La préposée lui ordonne de se coucher par terre et de placer une serviette mouillée dans le bas de sa porte. La ligne téléphonique coupe.
  • 1h19 Un véhicule de la caserne de Saint-Arsène arrive sur les lieux.
  • 1h49 On demande des renforts de la caserne de Trois-Pistoles.
  • 3h11 La caserne de Cacouna est demandée en alerte générale.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer