L'Isle-Verte: la tragédie des lacunes

L'Isle-Verte: la zone dévastée... (Photothèque Le Soleil)

Agrandir

L'Isle-Verte: la zone dévastée

Photothèque Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Johanne Fournier

Collaboration spéciale

Le Soleil

(Rivière-du-Loup) La liste des lacunes énumérées à la commission Delâge est longue : pas de poste de commandement, ni mesures d'évacuation pendant l'incendie, réseau d'aqueduc déficient, formation des pompiers quasi inexistante, relations conflictuelles entre le chef pompier et l'administration municipale...

Le coordonnateur de la sécurité incendie de la MRC de Rivière-du-Loup est arrivé sur les lieux à 1h05, soit 43 minutes après que l'alarme eut retenti au central 9-1-1. «Quand je suis arrivé, il y avait un pompier ou deux qui arrosaient», est venu raconter Christian Chénard-Guay, en marge de la deuxième journée d'audiences de l'enquête du coroner portant sur les circonstances de l'incendie meurtrier.

Il a aussi constaté que le chef pompier, Yvan Charron, était à l'intérieur de l'édifice en feu. Lorsqu'il est sorti, il lui a offert de coordonner les opérations avec lui. «Il fallait récupérer la situation, raconte-t-il. Il y avait des victimes, des gens pris à l'intérieur, des gens qui criaient, des gens sur les balcons...»

L'homme témoigne avoir vu le chef pompier de L'Isle-Verte sortir des résidents du brasier. «On ne recommande pas que le chef entre à l'intérieur du bâtiment en feu, indique M. Chénard-Guay. Quand on est à l'intérieur, on ne sait pas ce qui se passe à l'extérieur. On ne peut pas gérer la situation.»

Après une heure de combat, les sapeurs ont craint de manquer d'eau. De plus, une pièce était manquante sur la borne-fontaine située en face de la Résidence du Havre.

L'avocate des copropriétaires de la Résidence du Havre a d'ailleurs fait ressortir les problèmes d'eau lors du témoignage du directeur général de la Municipalité de L'Isle-Verte, Guy Bérubé. «Il y avait zéro borne-fontaine conforme sur votre territoire», a lancé Me Dominique Bertrand. Le schéma de couverture de risques de la MRC de Rivière-du-Loup a relevé certaines lacunes au réseau d'aqueduc de L'Isle-Verte, ce qu'a nié vigoureusement M. Bérubé. «Le réseau d'aqueduc a été refait en 1996 au coût de 6 millions $», s'est-il défendu.

Le témoin, qui est employé de la Municipalité depuis 22 ans, a été longuement interrogé sur le manque de formation de ses pompiers. Sur les 18 pompiers de la brigade, aucun des trois officiers n'a de formation, y compris le chef Charron. Parmi les 15 autres, 4 seulement ont terminé leur formation. «Si vous les forciez à faire la formation, est-ce que ce sont des gens qui démissionneraient?» a demandé le commissaire Delâge. L'officier municipal a répondu à l'affirmative.

La commissaire adjointe a tenté de faire ressortir des frictions entre lui et le chef pompier. «C'est un gars de caractère, a-t-il fini par admettre à Me Marie Cossette. Il est plus difficile à gérer, mais moi, j'ai de la facilité à travailler avec.»

Les secours de minute en minute

  • 0h22: L'alarme déclenchée au central 9-1-1
  • 0h29: Incendie confirmé avec fumée à l'intérieur et incapacité d'évacuer
  • 0h31: Ambulances demandées
  • 0h32: Alerte générale à la caserne de L'Isle-Verte
  • 0h33: Déclenchement des mesures d'urgence (appel à la Sûreté du Québec)
  • 1h05: Arrivée du coordonnateur de la sécurité incendie de la MRC

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer