Fraudeur de sirop d'érable: la prison ou la collectivité?

Giuseppe Campellone... (Photothèque Le Soleil, Patrice Laroche)

Agrandir

Giuseppe Campellone

Photothèque Le Soleil, Patrice Laroche

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Matthieu Boivin
Le Soleil

(Québec) Est-ce qu'une fraude de 365 000 $ peut être punie d'une peine d'emprisonnement dans la collectivité et de travaux communautaires? C'est ce que le juge Bernard Lemieux devra décider dans le dossier du Montréalais Giuseppe Campellone, qui a reconnu avoir fraudé 10 entreprises situées partout au Québec en 2011.

Giuseppe et son frère Claudio avaient développé un stratagème pour se procurer des biens auprès de ces entreprises, mais sans les payer. Les fraudeurs se sont surtout procuré illégalement du sirop d'érable, notamment plus de 40 000 conserves de liquide sucré, mais aussi des vêtements. Quand ils mettaient la main sur ces biens, ils les liquidaient ensuite en les vendant au rabais à des grossistes.

Claudio a déjà reconnu sa responsabilité dans cette triste affaire et purge une peine de trois ans d'emprisonnement. Autant la défense que la Couronne s'entendent pour dire que Giuseppe avait un rôle moins important dans le stratagème, ce qui fait que cet ancien prestataire de l'aide sociale devrait recevoir une peine moins importante que son frère.

Stratagème bien préparé

En défense, Me Charles-Olivier Gosselin a rappelé que depuis la remise en liberté de son client, il y a un an et demi, ce dernier a toujours respecté ses conditions de cautionnement. Il a un emploi stable dans une entreprise de pneus de Rosemont et il est aussi le seul responsable de son garçon de huit ans.

La Couronne représentée parMe Guillaume Michaud a pour sa part plaidé pour une peine ferme de deux ans moins un jour, en ajoutant que les 10 entreprises, pour la plupart des PME, ont été ébranlées financièrement par ces fraudes. Il ajoute que même si Giuseppe a été moins impliqué que son frère dans le schéma des fraudes, il y a quand même activement participé, et que tout ce stratagème était très bien préparé.

Le juge Lemieux devrait rendre sa décision le 3 décembre prochain.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer