Exclusif

Les agents correctionnels souvent harcelés par leurs confrères

Évoluant dans un milieu de travail violent, les...

Agrandir

Évoluant dans un milieu de travail violent, les agents correctionnels peinent à faire la transition détenu-collègue.

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Il n'y a pas que les relations entre détenus et agents correctionnels qui sont tendues dans les centres de détention de la province. Celles entre employés sont si houleuses que le harcèlement psychologique est presque devenu la norme, selon une sociologue de l'Université Laval dont la thèse de doctorat porte sur le phénomène, qui est aussi surveillé de près par le ministère de la Sécurité publique (MSP).

En 2009, Julie Dussault a interrogé 20 agents correctionnels ayant travaillé dans les centres de détention pendant au moins 15 ans. De ce nombre, 18 ont affirmé avoir été victimes de harcèlement psychologique alors que les deux autres en auraient été témoins. Selon l'experte qui a été immergée dans le milieu aux fins de sa recherche, il ne fait aucun doute que le problème est si ancré dans certains établissements qu'il est devenu normalisé. Les conclusions de son travail ont été dévoilées cet automne.

Mme Dussault montre du doigt la nature particulière du boulot des agents correctionnels. Il expliquerait en partie pourquoi ils ne sont pas tendres envers leurs confrères. «Ils ont affaire à des détenus, c'est un milieu violent. Quand on se retourne vers son collègue après s'être fait crier après, c'est difficile de faire la transition», avance-t-elle.

Le président du Syndicat des agents de la paix en services correctionnels du Québec, Mathieu Lavoie, abonde dans le même sens. «Ce ne sont pas les individus qui se disent : "J'arrive au service en faisant du harcèlement". C'est vraiment le contexte, on est dans un milieu très négatif», souligne-t-il, rappelant que le corps d'employés gère des individus qui ont commis des actes criminels et qui sont en marge de la société.

Selon la chercheuse, le harcèlement peut prendre plusieurs formes. «Vandalisme, mauvaises blagues, rumeurs», énumère-t-elle, ajoutant que la dernière est particulièrement nocive puisqu'une fausseté lancée sur un agent correctionnel peut miner la confiance de l'employeur envers lui. Les conséquences peuvent aussi être légales puisque les relations avec les détenus sont strictement défendues. Or, des allégations à ce sujet suffisent souvent pour qu'une enquête soit menée.

M. Lavoie confirme que ce type de harcèlement est monnaie courante. «Le milieu carcéral, c'est une microsociété, ça fonctionne 24 heures sur 24, 365 jours par année», rappelle-t-il. Mais selon lui, les choses se sont légèrement améliorées depuis quelques années, notamment avec la formation que doivent suivre les nouveaux agents à l'École nationale de police du Québec.

Un problème connu

Le ministère de la Sécurité publique souligne s'être penché de près sur la problématique du harcèlement dès 2000. Il affirme connaître les conclusions de la recherche de l'universitaire «sans toutefois les partager en totalité», souligne le porte-parole Clément Falardeau. En 2009, dit-il, le MSP a revu son Programme de prévention et de règlement des situations de conflits et de harcèlement au travail. «Ce programme met l'emphase sur la prévention et la sensibilisation, ce qui va dans le même sens que les conclusions de Mme Dussault», ajoute M. Falardeau.

Il remarque également une baisse de signalements formels de harcèlement psychologique déposés par des agents entre 2011 et 2014, qui sont passés de 11 à 7. Il y en a eu quatre pendant l'année en cours. Mais pour le syndicat, le MSP doit aller encore plus loin. 

«L'employeur se met des oeillères, il n'intervient pas où il devrait intervenir. Des fois, la solution, ce n'est pas de discipliner, mais c'est de faire des interventions constructives et qui rapportent», fait valoir M. Lavoie. Il croit également que le métier doit être davantage mis en valeur. «Ce qui va régler les problèmes, c'est la reconnaissance, la fierté du corps d'emploi», avance-t-il.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer