Motos à prix d'or pour la police de Québec

Un contrat de 70 790,02 $ a, entre autres, été octroyé... (Photothèque Le Soleil)

Agrandir

Un contrat de 70 790,02 $ a, entre autres, été octroyé pour des «équipements de billetterie» afin que les policiers puissent émettre des avis d'infraction lorsqu'ils sont à moto.

Photothèque Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Combien vaut une moto utilisée par les policiers du Service de police de la Ville de Québec? Allez, jouez le jeu, ne trichez pas en allant lire plus bas. Dites un prix...

Bon, pour vous aider, soulignons que les agents motocyclistes de la capitale roulent en Harley Davidson. Quel modèle? Le Road King. Ajoutons qu'il faut personnaliser le modèle pour y greffer des pièces demandées par les forces de l'ordre.

Alors, vous vous êtes décidé pour un prix? Peut-être le prix d'une petite voiture? La Ville de Québec a récemment signé un contrat avec l'atelier de mécanique Prémont inc., mieux connu sous le nom Prémont Harley-Davidson, pour l'achat de deux nouvelles motos. Chacune a coûté 38 804,09 $ à la Ville. Total: 77 608,17 $.

Deux semaines après l'envoi de nos questions, le responsable des communications du SPVQ, François Moisan, a finalement expliqué dans un courriel laconique que le prix est élevé puisqu'il s'agit d'un «équipement spécialisé». Nous avons aussi appris que les forces de l'ordre de la capitale en possèdent 22, utilisées par autant de policiers entre les mois de mai et octobre, si la météo le permet.

À la mairie, un porte-parole, Sylvain Gagné, rapporte que la municipalité effectue «régulièrement» le renouvellement des engins des policiers. Il fait remarquer que les motocyclettes des agents diffèrent des modèles grand public. Les mécaniciens y installent un police pack, soit un ensemble de pièces et d'accessoires.

N'oublions pas que les patrouilleurs à moto doivent, en outre, être en mesure d'émettre des avis d'infraction! Il faut donc acheter aussi des «équipements de billetterie» pour lesdites motos. Un autre contrat a donc été octroyé à l'entreprise Inter-Cel Radio Mobile: 70 790,02 $ en plus. La mairie nous dit que c'est le prix pour équiper deux motos d'une imprimante à contraventions; les policiers affirment plutôt qu'à ce prix, ils ont obtenu des appareils pour 11 motos.

Il est intéressant de noter que les deux contrats ont été signés à la suite d'appels d'offres sur invitation, selon les informations publiées sur le site Web de la Ville. On y indique également qu'il n'y avait pas beaucoup d'invités dans le coup puisque pour chacun des deux appels d'offres, une seule entreprise aurait soumis une offre. Étonnement, les soumissions ont été ouvertes mi-juillet. La municipalité n'a toutefois annoncé la conclusion des contrats qu'à la fin septembre.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer