Îlot Esso: Anne Guérette poursuit le promoteur pour 100 000 $

Anne Guérette... (Photothèque Le Soleil, Erick Labbé)

Agrandir

Anne Guérette

Photothèque Le Soleil, Erick Labbé

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) La conseillère municipale Anne Guérette poursuit finalement pour 100 000 $ le promoteur de l'immeuble construit sur l'îlot Esso, David Grondin.

Après avoir fait part la semaine dernière de son intention de demander réparation pour atteinte à sa réputation, l'élue de Démocratie Québec a officiellement déposé mardi une poursuite en Cour supérieure. Elle demande 40 000 $ en dommages moraux, 10 000 $ pour «troubles et inconvénients» ainsi que 50 000 $ en guise de dommages exemplaires.

Les faits reprochés remontent à octobre 2013 alors que Mme Guérette a été accusée par le promoteur d'avoir distribué des croquis et des informations inexactes concernant le projet d'immeuble au coin du boulevard René-Lévesque et de l'avenue Cartier. M. Grondin avait déposé une plainte pour «manquements à l'éthique» au ministère des Affaires municipales.

Le promoteur n'a finalement pas donné suite à sa plainte. Mais le mal était fait, selon Mme Guérette, qui estime n'avoir «fait que son travail d'élue». David Grondin a choisi de ne pas commenter le dossier.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer