Accident mortel sur un chantier de démolition à Val-Bélair

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Un travailleur de la construction a perdu la vie, écrasé par une structure de bois, lundi matin, dans le secteur de Val-Bélair. C'est le huitième accident mortel qui survient sur un chantier de la capitale nationale depuis 2009.

Des manoeuvres de réanimation ont été tentées mais... (Collaboration spéciale Steve Jolicoeur) - image 1.0

Agrandir

Des manoeuvres de réanimation ont été tentées mais sans succès.

Collaboration spéciale Steve Jolicoeur

Plusieurs personnes étaient sous le choc lundi après... (Collaboration spéciale Steve Jolicoeur) - image 1.1

Agrandir

Plusieurs personnes étaient sous le choc lundi après l'accident.

Collaboration spéciale Steve Jolicoeur

Le drame s'est produit à 11h17 sur le chantier situé à l'intersection des rues de l'Escarpement et des Rigoles le long de l'autoroute Henri-IV. «Un des pans de mur de la structure en démolition s'est effondré sur le travailleur», explique Maxime Boucher, porte-parole de la Commission de la santé et de la sécurité du travail (CSST).

La victime, un homme dans la cinquantaine, était expérimentée. Elle travaillait pour l'entreprise Jacques Dubois & fils. Des collègues ont utilisé de la machinerie sur place pour soulever la lourde structure et dégager le malheureux.

À leur arrivée, les ambulanciers ont tenté des manoeuvres de réanimation. Elles se sont poursuivies jusqu'à l'hôpital où son décès a été constaté. L'homme n'avait aucune blessure majeure apparente au moment de son transport.

Il semble que la démolition de la structure était rendue nécessaire à cause de l'apparition de moisissures. Ce secteur de Val-Bélair est en plein développement depuis plus d'un an. Deux autres travailleurs ont été amenés à l'hôpital pour y soigner un choc nerveux.

La CSST a évidemment ouvert une enquête pour comprendre ce triste accident. Les enquêteurs attendaient toujours, lundi, de pouvoir s'entretenir avec les collègues sous le choc.

Depuis 2009, huit décès se sont produits sur des chantiers de construction de la capitale nationale. Il y en a eu deux en 2009, puis un chaque année en 2010 et 2011. L'année 2012 en compte trois. Après une accalmie en 2013 survient celui de lundi. Dans la plupart des cas, les travailleurs décédés sont frappés par un objet comme une structure ou de la machinerie.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer