Rimouski: la perpétuité pour le meurtre de Martine Giguère

Paul Joyce... (Photothèque Le Soleil)

Agrandir

Paul Joyce

Photothèque Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Carl Thériault

Collaboration spéciale

Le Soleil

(Rimouski) Paul Joyce a été condamné mardi au palais de justice de Rimouski à une peine d'emprisonnement à perpétuité, sans possibilité de libération conditionnelle avant 20 ans.

Le quinquagénaire a plaidé coupable à une accusation réduite après avoir été accusé de meurtre prémédité (au premier degré) sur son ex-conjointe Martine Giguère survenu dans la nuit du 3 au 4 août 2012 à Rimouski. Le meurtre au premier degré est passible d'une peine de prison à vie sans possibilité de libération conditionnelle avant 25 ans.

Les deux enfants de la victime tuée à l'arme blanche, alors âgés de 12 et de 17 ans, étaient présents lorsque le drame s'est déroulé dans un immeuble de logements du 146 avenue Rouleau, près du centre hospitalier régional. L'adolescent de 17 ans avait subi un choc nerveux tandis que son frère cadet avait été blessé à une main.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer