Exclusif

Procès Écrevisse: une facture salée pour la sécurité

Les trois accusés du procès Écrevisse lors de... (Photothèque Le Soleil, Patrice Laroche)

Agrandir

Les trois accusés du procès Écrevisse lors de leur arrivée au palais de justice, le 23 juin dernier.

Photothèque Le Soleil, Patrice Laroche

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Le procès Écrevisse, qui vient de s'achever après six mois d'audience, aura coûté plus de 250 000 $ seulement en frais de sécurité.

Tous ceux qui ont fréquenté le procès des trois évadés du Centre de détention de Québec, qui s'est terminé par un verdict de culpabilité jeudi dernier, ont pu constater l'imposant dispositif de sécurité.

Des chiffres obtenus par Le Soleil auprès du ministère de la Sécurité publique (MSP) après une demande d'accès à l'information montrent une facture de sécurité très salée.

Le MSP a dépensé, jusqu'au 6 octobre, 113 680 $ en temps régulier des constables spéciaux et 17 191 $ en heures supplémentaires, pour un total de 130 871 $.

Lors d'un procès devant jury «ordinaire», deux constables spéciaux accompagnent en permanence les 12 jurés et un constable est responsable de la sécurité et de faire respecter l'ordre dans la salle d'audience.

Au procès Écrevisse, en raison du point de fouille obligatoire pour tous les visiteurs, le contingent a grimpé à cinq et parfois à six constables spéciaux.

L'arche de détection mobile que devait franchir chaque visiteur appartient au ministère de la Justice et n'a pas été achetée expressément pour le procès Écrevisse, indique-t-on au MSP, sans répondre à notre question sur le coût de fonctionnement du dispositif.

Les constables spéciaux avaient une tâche de plus que pour la plupart des procès aux assises, soit accompagner le procureur de la Couronne Me Antoine Piché et son équipe durant leurs déplacements dans le palais de justice.

La facture pour les agents des services correctionnels, qui accompagnent les détenus, est encore plus impressionnante. Le ministère de la Sécurité publique a payé, entre mars et la fin septembre, 84 768 $ en temps régulier et 42 823 $ en heures supplémentaires.

Les requêtes des accusés pour faire modifier leurs conditions de détention ont parfois prolongé les journées de quelques heures, entraînant ainsi des heures supplémentaires pour les agents.

La facture de sécurité fournie par le MSP ne tient pas compte des coûts liés à la présence des nombreux policiers de la Sûreté du Québec qui ont escorté les témoins collaborateurs de justice durant leurs témoignages.

93 000 $ en indemnités

En marge des coûts de sécurité, les indemnités versées aux 12 jurés, qui ont servi le système de justice durant environ 75 jours, atteignent des sommets.

L'indemnité de base pour chaque jour de procès ou de délibération étant fixée à 103 $, la facture dépasse les 93 000 $ seulement à ce chapitre. Il faut ensuite ajouter les frais de repas, d'hébergement lors des cinq jours de délibération, de transport et de stationnement.

Les ressources du ministère de la Sécurité publique seront à nouveau mobilisées par Serge Pomerleau, Denis Lefebvre et Yves Denis en janvier 2016, puisque les trois hommes doivent subir à Montréal un procès pour deux meurtres, dont la durée est estimée pour lui aussi entre quatre et six mois.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer