La crise de Lise Thibault en juillet en était une de panique sévère

Le contre-interrogatoire de l'accusée Lise Thibault se poursuivra... (Archives La Presse Canadienne)

Agrandir

Le contre-interrogatoire de l'accusée Lise Thibault se poursuivra le 8 décembre.

Archives La Presse Canadienne

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

(Québec) L'ex-lieutenante-gouverneure Lise Thibault prenant du mieux après une attaque de panique sévère, elle pourra continuer de subir son procès pour fraude entre les 8 et 11 décembre.

Lise Thibault n'était pas présente jeudi au palais de justice de Québec; son conjoint, Réal Cloutier, y est arrivé seul, accompagné Me Kim Hogan, l'associée de Me Marc Labelle.

Me Hogan a déposé au tribunal un rapport de l'Hôpital Notre-Dame de Montréal ainsi qu'une lettre de la médecin de famille de Mme Thibault qui confirme que l'accusée pourra revenir à la cour.

Rappelons qu'à la fin juillet, après une semaine à la barre des témoins, Lise Thibault, 75 ans, a été victime d'un grave malaise durant la nuit.

Mme Thibault et ses proches ont d'abord cru à une crise d'épilepsie, vu les antécédents médicaux de la septuagénaire.

Attaque de panique sévère

La lettre de la Dre Nicole Jacques, de la clinique médicale des Falaises à Prévost dans les Laurentides, indique que Lise Thibault a plutôt subi un épisode d'attaque de panique sévère, «en lien direct avec le stress du procès en cours».

La médecin rappelle aussi que sa patiente a reçu un diagnostic de trouble d'adaptation avec humeur anxieuse lorsqu'elle a été examinée par une neuropsychiatre.

La Dre Jacques évalue que si Mme Thibault réagit bien à sa nouvelle médication, amorcée le 5 septembre, elle sera en mesure de continuer d'être contre-interrogée par le procureur de la Couronne, Me Marcel Guimont. Mais pas dans l'immédiat.

«J'ai réévalué ma patiente ce jour [1er octobre] et je peux vous confirmer que ses symptômes anxieux ne sont pas résolus adéquatement pour lui permettre une comparution en cour d'ici le prochain mois», écrit la Dre Jacques, dans sa lettre déposée au dossier de la cour.

Le juge Carol St-Cyr a accepté de reporter de quelques semaines encore la suite du procès.

Le contre-interrogatoire de l'accusée se poursuivra donc le 8 décembre. Par la suite, les parties feront leurs plaidoiries. Le juge Carol St-Cyr prendra finalement l'affaire en délibéré.

Le procès criminel de Lise Thibault a débuté en avril. L'ex-lieutenante-gouverneure est accusée d'une fraude de 650 000 $ aux dépens des gouvernements du Québec et du Canada, d'abus de confiance et de fabrication et d'usage de faux document.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer