Hôtel Québec poursuit un client qui a publicisé la présence de punaises de lit

Hôtel Québec réclame 95 000 $ à titre de dommages... (Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve)

Agrandir

Hôtel Québec réclame 95 000 $ à titre de dommages et de pertes de profits à un client montréalais qui a publicisé sur Internet avoir trouvé des punaises de lit dans sa chambre en avril.

Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

(Québec) L'Hôtel Québec poursuit un de ses clients qui a publicisé sur Internet avoir trouvé des punaises de lit dans sa chambre en avril.

L'établissement, situé sur l'avenue des Hôtels et propriété de l'homme d'affaires Jacques Robitaille, réclame 95 000 $ à titre de dommages et de pertes de profits à un client montréalais.

Le 26 avril, Laurent Azoulay dormait à l'Hôtel Québec avec son fils et tous les membres d'une équipe sportive.

Durant la nuit, le père se réveille, en proie, dit-il, à de vives démangeaisons. Il aperçoit des punaises dans son lit et, toujours selon son récit, en capture quatre dans un verre pour les montrer aux employés de la réception de l'hôtel.

Comme l'établissement est complet cette nuit-là, la direction de l'hôtel propose au client de le loger immédiatement dans un hôtel voisin, aussi propriété de la chaîne Jaro. Une nouvelle chambre sera accessible à l'Hôtel Québec le lendemain, promet-on.

Laurent Azoulay refuse catégoriquement de déménager.

Le lendemain matin, il se présente à la réception et réclame une nouvelle chambre.

En début d'après-midi, il décide plutôt de régler sa note et de quitter l'hôtel.

La direction de l'Hôtel Québec lui offre un rabais de 40 $ «pour le compenser des inconvénients», peut-on lire dans la requête déposée en Cour supérieure.

Selon la requête, le client aurait dit à la directrice de l'hôtel «qu'elle devrait se mettre à genoux devant lui afin de le supplier de ne pas révéler cette histoire à personne».

En quittant les lieux, il aurait, toujours selon la requête, abordé des clients en leur conseillant de fuir l'hôtel, puisqu'on y trouvait des punaises de lit.

Le jour même, soit le 27 avril, Laurent Azoulay a rédigé une critique de l'Hôtel Québec sur le très fréquenté site Web Trip Advisor.

Cette critique était toujours accessible mercredi.

Vu la grande popularité du site Internet auprès des voyageurs, l'Hôtel Québec affirme avoir été «submergé d'appels» et avoir «constaté une diminution de son achalandage».

L'Hôtel Québec assure que la chambre de Laurent Azoulay est la seule dans tout l'établissement à avoir été affectée par des punaises de lit. Aucune autre punaise n'a été rapportée depuis.

«Les punaises de lit sont un fléau de la société en générale avec lequel tous doivent composer», écrit l'Hôtel Québec dans sa requête. «Leur présence peut provenir de n'importe quel endroit même les bagages et effets personnels des clients dont hypothétiquement du défendeur.»

L'Hôtel Québec signale à la Cour qu'elle «déploie des efforts considérables» pour enrayer la présence des punaises de lit dans son établissement.

Puisque, mis en demeure, le client a refusé de retirer son commentaire du site Trip Advisor, l'Hôtel Québec demande au tribunal de le contraindre à le faire en plus de réclamer la somme de 95 000 $.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer