Une étudiante de l'Université Laval blessée en plein visage à Victoriaville

Dominique Laliberté devra se faire poser des implants... (Le Soleil, Patrice Laroche)

Agrandir

Dominique Laliberté devra se faire poser des implants dentaires, afin de remplacer les dents qu'elle a perdues.

Le Soleil, Patrice Laroche

Matthieu Boivin
Le Soleil

(Québec) Une étudiante de l'Université Laval qui a été blessée au visage à la manifestation de Victoriaville, Dominique Laliberté, demande à la Sûreté du Québec (SQ) de ne plus utiliser les balles de caoutchouc afin de contrôler les foules.

Dominique Laliberté a été atteinte au visage vendredi,... (Photo Carl Laprise) - image 1.0

Agrandir

Dominique Laliberté a été atteinte au visage vendredi, alors qu'elle et son ami Pierre Léveillé s'éloignaient du grabuge, en raison de l'utilisation par les policiers des gaz lacrymogènes.

Photo Carl Laprise

La jeune femme de 20 ans a fort probablement reçu un tel projectile au visage, vendredi, quelques minutes après le début des affrontements entre policiers et casseurs.

L'impact lui a causé une multiple fracture de la mâchoire et elle a perdu plusieurs dents. L'étudiante en études littéraires en grève depuis 13 semaines a d'ailleurs subi une intervention chirurgicale au cours de la fin de semaine, à l'Hôpital de l'Enfant-Jésus de Québec, afin de lui fixer des plaques et des vis sur la zone blessée.

«Je pense pas que ces balles-là ont leur place», a soutenu la jeune femme, un peu plus de 24 heures après avoir reçu son congé de l'hôpital. «C'est hyperdangereux. Ça change une vie.»

«J'étais tellement loin, je peux pas comprendre comment ç'a pu se rendre jusqu'à moi, a-t-elle ajouté plus tard. C'est ça qui est aberrant.»

Elle et son ami Pierre Léveillé s'éloignaient du grabuge, en raison de l'utilisation par les policiers des gaz lacrymogènes pour disperser la foule, quand elle a été atteinte au visage. Un témoin a dit à Pierre que c'était un bâton cinétique qui avait touché la jeune femme. D'ailleurs, c'est le seul débris qui traînait sur le sol à proximité de Dominique à ce moment-là, affirme Pierre.

Pierre assure que lui et son amie se trouvaient à au moins 200 ou 300 mètres des confrontations quand l'impact a eu lieu. D'où ils se trouvaient, il leur était impossible de différencier les policiers des casseurs à travers les gaz.

Les deux amis s'étaient rendus à Victoriaville pour exprimer leur désaccord sur la hausse des droits de scolarité, mais jamais ils n'ont eu l'intention d'affronter les forces de l'ordre. Ils se trouvaient avec une foule de manifestants, près du Centre des congrès de Victoriaville, quand l'émeute a débuté. Les deux amis se sont immédiatement éloignés, mais cela n'aurait pas suffi pour éviter cette blessure qui forcera cette talentueuse joueuse de rugby du Club de rugby Québec et du Rouge et Or de l'Université Laval au repos complet pour les prochains mois.

«Je suis la personne la plus pacifique au monde, c'est n'importe quoi!» a lancé Dominique, visiblement dégoûtée de ce qui lui arrive.

Son ami Pierre, un étudiant en affaires publiques et relations internationales à l'Université Laval, compte faire circuler une pétition visant à convaincre les autorités policières de ne plus utiliser les bâtons cinétiques.

En plus de voir son été chamboulé, l'étudiante devra aussi se faire poser des implants dentaires, afin de remplacer les dents qu'elle a perdues. Une facture de 10 000 $ au bas mot pour les parents, qui tenteront d'obtenir un dédommagement financier pour leur fille du programme d'indemnisation des victimes d'actes criminels.

Dominique doit d'ailleurs rencontrer des enquêteurs de la SQ, aujourd'hui, afin de leur raconter les circonstances dans lesquelles elle a été blessée.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer