La police de Wendake louangée

Selon Konrad Sioui, le grand chef de la...

Agrandir

Selon Konrad Sioui, le grand chef de la réserve huronne-wendat, le message est clair : «Les crimes ne seront jamais tolérés chez nous.»

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Matthieu Boivin
Le Soleil

(Québec) Au cours de la dernière année, la police autochtone de la réserve huronne-wendat, la Sûreté du Québec (SQ), la Gendarmerie royale du Canada (GRC) et la police de Québec ont réussi quelques saisies importantes de cigarettes de contrebande et de stupéfiants sur cette réserve située au nord de la ville de Québec. Le responsable des enquêtes sur le crime organisé à la SQ, Patrick Bélanger, estime que ces perquisitions et arrestations ont été réalisées grâce à une étroite collaboration avec la police autochtone de Wendake, partenariat qu'il présente comme un «modèle» à suivre.

En mars 2009, près de 10 000 paquets de cigarettes de contrebande sont saisis au commerce de la fille de celle qui est appelée «la Huronne». Toujours en mars, l'Opération Château permettait l'arrestation de 19 personnes et d'importantes perquisitions de tabac et de stupéfiants. Cette opération avait permis à la police de faire le lien entre les motards criminels et la vente de cigarettes de contrebande.

Fin avril, une autre saisie de cigarettes de contrebande est effectuée. Vendredi dernier, une importante quantité de cigarettes de contrebande et des stupéfiants sont retirés du marché noir, dans la région de Québec. Trois personnes sont aussi arrêtées.

Dans toutes ces opérations, la police autochtone a participé de façon active. Depuis le printemps 2008, M. Bélanger avance qu'un policier de Wendake siège à la division des enquêtes sur la contrebande, à laquelle travaillent également des enquêteurs de la GRC, de la SQ, de la police de Québec et de la police de Lévis.

Comme les réserves autochtones sont des territoires fédéraux, les policiers de la SQ et de la Ville de Québec ne peuvent pas y entrer et y faire les saisies qu'ils veulent. La permission de la police autochtone est nécessaire pour aller de l'avant. Mais comme la police de la nation huronne-wendat collabore de façon active à ces enquêtes, il est de moins en moins facile pour le crime de se cacher sur la réserve de Wendake.

«L'idée préconçue comme quoi les criminels peuvent se cacher sur une réserve pour échapper à la justice n'est pas exacte chez nous, indique le grand chef Konrad Sioui, lors d'une entrevue téléphonique. Nous avons développé un très bon partenariat avec nos voisins et les autres corps de police. Et nous lançons un message clair pour les criminels : les crimes ne seront jamais tolérés chez nous.»

Le grand chef estime que cette collaboration fait en sorte que les 2500 résidants de la réserve se sentent plus en sécurité. «Nous avons un bon feedback de notre population», avance-t-il.

Présence d'un policier autochtone

Le responsable des enquêtes sur le crime organisé à la SQ explique que la présence de ce policier autochtone à la division régionale des enquêtes sur la contrebande est importante dans le succès récent des forces de l'ordre.

«Le policier connaît bien son territoire. Quand il se passe quelque chose sur la réserve, tous les partenaires sont informés immédiatement et on peut prendre les moyens d'action appropriés. Et surtout, on peut agir vite.»

M. Bélanger rappelle que ce modèle aussi étroit de collaboration avec la police de Wendake est une première au Québec et qu'il est un modèle à suivre. Il espère pouvoir éventuellement développer de pareilles ententes avec d'autres services de police autochtones. On le sait, ce ne sont pas toutes les polices autochtones qui collaborent avec les policiers blancs.

«Il y a des discussions en cours. Je ne dis pas que nous aurons des ententes dans un avenir très rapproché, mais nous discutons avec les bonnes personnes.»

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer