Tournoi de golf érotique: Demers savait pour le reportage, dit TVA

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Guy Benjamin
Le Soleil

(Québec) Patrice Demers a accordé une entrevue en sachant très bien que le journaliste préparait un reportage dans lequel il serait question de la présence des logos de CHOI-FM sur des isoloirs dans lesquels des danseuses nues avaient donné des spectacles à l'issue d'un tournoi de golf érotique.

Le journaliste Carl Langelier a témoigné en ce sens hier à la quatrième et dernière journée de l'audience de la poursuite de 950 000 $ intentée par M. Demers et Genex contre TVA et trois de ses journalistes. Le proprio de Genex et de la station CHOI à l'époque des événements reprochent à la station de télévision d'avoir diffusé deux reportages le 20 février 2003 uniquement dans l'intention de les salir.

Le premier reportage avait comme sujet la tenue d'un tournoi de golf érotique à l'été 2003, avec présence de danseuses nues, et auquel auraient participé trois jeunes filles mineures, des victimes du réseau de prostitution juvénile démantelé deux mois avant la diffusion du reportage. Le deuxième reportage traitait de la participation de CHOI à titre de commanditaire de l'événement.

M. Demers n'était pas du tout réticent à l'idée d'accorder une entrevue, de dire le journaliste Langelier visé par la poursuite. Même si une dizaine de commanditaires collaboraient à l'événement, le nom de CHOI a été le seul mentionné à la télé parce qu'il s'agit de la seule entreprise dont le logo apparaissait sur les isoloirs, a expliqué le journaliste.

Le caractère insolite d'un tournoi de golf avec danseuses sur les verts, et la présence possible de participantes d'âge mineur alors que Québec est encore sous le choc du démantèlement du réseau de prostitution juvénile sont deux éléments d'intérêt public qui justifiait la préparation d'un reportage, d'expliquer pour sa part le journaliste Denis Therriault.

Rapport des policiers

Le témoignage de l'enquêteur principal dans le dossier Scorpion a permis d'établir clairement l'intérêt porté par les policiers au tournoi de golf érotique. Roger Ferland a expliqué que deux enquêteurs ont rencontré une des femmes à l'origine de l'intérêt des médias pour l'événement qui s'est déroulé au Mont Tourbillon.

Un rapport dit d'information a été rédigé par un des enquêteurs. La dizaine de policiers qui composaient l'équipe Scorpion connaissaient le contenu du rapport et restaient donc attentifs au fait que des témoins, des accusés ou des victimes mentionnent la tenue d'un tournoi de golf. Les policiers n'ont fait aucune enquête additionnelle, a précisé M. Ferland.

Genex reproche à TVA d'avoir caché le visage des deux femmes qui ont informé les médias sur ce qui se passait lors du tournoi de golf, et sur la présence possible de jeunes filles qui leur semblaient mineures. Une sage décision, selon Carl Langelier, compte tenu de «l'avis public», lancé par Jeff Fillion, alors animateur à CHOI, pour retracer les deux jeunes femmes.

Les deux femmes ont été retracées et l'animateur radiophonique a divulgué leur nom et leur adresse courriel sur les ondes, de déplorer le journaliste. «Elles ont été harcelées par les auditeurs de CHOI», d'ajouter M. Langelier.

Les deux parties ont complété leur preuve, de sorte que le juge Denis Jacques entendra les plaidoiries lundi.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer