Amphithéâtre: une place pour Jean Béliveau et Joe Malone

Le fils de Joe Malone, accompagné de sa... (Photo Le Soleil, Patrice Laroche)

Agrandir

Le fils de Joe Malone, accompagné de sa femme Rita, a autographié plusieurs exemplaires du livre La Coupe à Québec: les Bulldogs et la naissance du hockey.

Photo Le Soleil, Patrice Laroche

Partager

Dossiers >

Vers un nouveau Colisée

Actualité

Vers un nouveau Colisée

Un groupe de gens d'affaires veut doter Québec d'un nouvel amphithéâtre multifonctionnel pouvant accueillir tant des matchs sportifs que des spectacles. Le projet a ses partisans comme ses détracteurs. »

Dominique Hardy et Ian Bussières
Le Soleil

(Québec) La mémoire et les exploits de Joe Malone seront honorés dans le futur amphithéâtre, même si la forme finale n'est pas encore définie. Un hommage qui rend fier son fils, qui voudrait bien voir cet emblème de son vivant.

Pratiquement à pareille date l'an dernier, un citoyen s'était avancé au micro lors d'une séance du conseil municipal pour demander au maire Régis Labeaume si une place Joe-Malone allait être créée devant le nouvel amphithéâtre. Un an plus tard, le maire confirme que la mémoire du «Phantom» sera honorée, mais la façon dont elle le sera n'est pas encore déterminée.

Le maire Labeaume a également placé Jean Béliveau sur sa liste, et se dit prêt à y ajouter le nom d'autres athlètes.

«On va faire quelque chose pour Joe Malone, c'est certain. Mais là, nous ne sommes pas rendus là. Nous sommes en train d'y penser. Pour l'instant, on creuse un trou. Il faut faire quelque chose pour Joe Malone, c'est évident.

«Mais il y en a d'autres qui sont passés par Québec aussi. Je pense à Jean Béliveau. Alors, Jean Béliveau et Joe Malone font partie de nos objectifs.»

Joe Malone fils, de passage à Québec, était très heureux des projets du maire Labeaume, qui souhaite honorer son père à l'intérieur du futur amphithéâtre. «J'espère que je serai encore là pour voir ça!», a-t-il déclaré, assurant que son père aurait été très fier de recevoir un tel honneur, même s'il était plutôt humble.

«Mon père n'a jamais aimé la publicité, il ne se vantait pas de ses exploits. Quand un journaliste voulait lui parler, souvent il lui donnait simplement le cahier où il gardait ses souvenirs. Par contre, il était très fier de ce qu'il avait accompli et il était très fier d'être né à Québec, alors je suis convaincu qu'il aurait aimé ça», a-t-il commenté en entrevue au Soleil.

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer