Amphithéâtre: un projet pour favoriser l'embauche locale

Le projet vise les résidents et les concessions... (Le Soleil, Patrice Laroche)

Agrandir

Le projet vise les résidents et les concessions près de l'amphithéâtre.

Le Soleil, Patrice Laroche

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

Vers un nouveau Colisée

Actualité

Vers un nouveau Colisée

Un groupe de gens d'affaires veut doter Québec d'un nouvel amphithéâtre multifonctionnel pouvant accueillir tant des matchs sportifs que des spectacles. Le projet a ses partisans comme ses détracteurs. »

(Québec) La Corporation de développement économique communautaire (CDEC) de Québec, en collaboration avec Emploi-Québec, le CSSS de la Vieille-Capitale et le Centre étape, a soumis à Québecor et à la Ville de Québec un projet «pour favoriser l'embauche locale dans le développement du secteur élargi de l'amphithéâtre», a appris Le Soleil.

La CDEQ est actuellement en attente d'une réponse de Québecor et de la Ville de Québec, a précisé le directeur général de l'organisme, Jacques Beaudet.

«On ne vise pas les jobs des employés de la Ville. Ce n'est pas du tout la même chose. Notre projet vise les concessions et les résidents du secteur de l'amphithéâtre (Lairet, Vanier et Vieux-Limoilou). On vise notamment les immigrants, les femmes longtemps sans emploi, les jeunes et les personnes moins expérimentées», a précisé M. Beaudet.

Le directeur général de la CDEC faisait référence aux propos tenus hier dans le Journal de Québec par le président du Syndicat des fonctionnaires municipaux de Québec, Jean Gagnon, qui se disait prêt à «désyndicaliser» les employés d'ExpoCité pour leur permettre de travailler dans le nouvel amphithéâtre.

Une opportunité

«L'arrivée de l'amphithéâtre constitue une opportunité incontournable, et ce, tant pour les employeurs des différentes concessions qui devront recruter pour offrir différents services (alimentation, vestiaire, billetterie, etc.) que pour les quartiers qui aspirent au développement et à l'amélioration des conditions de leurs résidents», peut-on lire dans le document présenté à la Ville et dont Le Soleil a obtenu copie.

La CDEC et ses partenaires proposent d'instaurer une démarche de recrutement pour les concessionnaires de l'amphithéâtre qui nécessiteront de la main-d'oeuvre locale. Démarche qui pourra aussi être offerte aux entreprises du secteur, actuelles et à venir. «Je pense notamment aux hôteliers, explique M. Beaudet. On est même prêt à donner aux éventuels préposés aux chambres une formation adaptée aux besoins de la chaîne hôtelière, par exemple.»

Plus particulièrement, la CDEQ et ses partenaires offriraient des services-conseils aux entreprises (affichage de postes, réunions d'information avec des candidats, présélections, etc.), des services aux chercheurs d'emploi (maillage entre clientèles visées et employeurs, préparation de la candidature, formations ciblées, etc.), de même que des services d'accompagnement pour les personnes moins expérimentées ou plus éloignées du marché du travail (soutien à l'intégration et au maintien en emploi).

Selon Jacques Beaudet, le projet est «une plus-value» pour les concessionnaires et repose sur «la fine connaissance» que les partenaires impliqués ont du marché du travail et des clientèles ciblées. «Les concessionnaires seraient gâtés, croit-il. On accompagnerait leurs employés pour que tout se passe bien. Et ces employés demeureraient tout près. C'est intéressant pour tout le monde.»

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer