L'amphithéâtre dans la colonne des revenus en 2015

L'année 2015 marquera la fin des investissements pour... (Le Soleil, Pascal Ratthé)

Agrandir

L'année 2015 marquera la fin des investissements pour l'édifice de l'amphithéâtre.

Le Soleil, Pascal Ratthé

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

Vers un nouveau Colisée

Actualité

Vers un nouveau Colisée

Un groupe de gens d'affaires veut doter Québec d'un nouvel amphithéâtre multifonctionnel pouvant accueillir tant des matchs sportifs que des spectacles. Le projet a ses partisans comme ses détracteurs. »

Stéphanie Martin
Le Soleil

(Québec) S'il occupe encore une part importante des dépenses de la Ville de Québec, l'amphithéâtre fait pour la première fois une incursion dans la colonne des revenus. Il rapportera 1,3 million $ dans les coffres en 2015, alors qu'il ouvrira ses portes le 15 septembre.

L'année 2015 marquera la fin des investissements pour l'édifice de l'amphithéâtre, alors que des «0» apparaissent dans les colonnes des investissements en 2016 et 2017. Il reste encore 114,6 millions $ à injecter, dont 44,1 millions $ à la charge de la Ville, pour achever la construction, sur un total de 400 millions $. Le chantier doit être terminé en juillet pour que le gestionnaire, Québecor, puisse s'installer dans l'édifice.

En revanche, les revenus commenceront à se pointer. En 2015, la Ville a budgété des entrées d'argent de 1,3 million $ incluant le montant du loyer ainsi qu'une portion des revenus de la vente de billets. La Ville doit en effet percevoir une charge contractuelle de 10 % sur le prix des billets.

«Il faut qu'ils [Québecor] nous fassent un chèque le 15 septembre. D'où l'importance que les Remparts soient rendus là. L'important, c'est qu'il n'y ait pas de déficit», a commenté lundi le maire Régis Labeaume.

500 000 $ pour les fêtes d'ouverture

La présentation du budget lundi a également permis d'apprendre que la Ville a prévu une enveloppe de 500 000 $ pour les fêtes d'ouverture de l'amphithéâtre en septembre. Le maire avait révélé il y a quelques semaines lors d'une mission en Californie qu'un comité avait été formé pour réfléchir à la programmation des festivités qui entoureront l'ouverture officielle de l'aréna. Lundi, il a précisé qu'elles se tiendront sur plusieurs jours. «On veut prendre suffisamment de temps pour que le maximum de personnes de Québec puisse accéder et visiter l'amphithéâtre. Ce ne sera pas une ouverture de deux jours, là.»

Sur la programmation de la fête populaire, il n'a pas dévoilé de détails. «Je pense qu'on aura une ouverture assez intéressante», s'est-il limité à dire.

Un autre 500 000 $ a été réservé pour la «promotion des activités culturelles» entourant l'amphithéâtre. Cette somme est une réponse à la promesse faite par la Ville lors du dernier sommet de la culture. Elle servira à faire la promotion des activités culturelles régulières de Québec, en même temps que celles de l'amphithéâtre. «Il nous reste à négocier avec les médias écrits de Québec. On investit pour la promotion de la culture parce que ce qui a été pointé lors du sommet, c'est le problème de la fréquentation.»

Place publique

La place publique que la Ville veut aménager devant le nouveau Colisée est toujours prévue pour 2017. Le programme triennal d'immobilisations réserve toujours 6,5 millions $ pour ce projet qui avait déjà été reporté pour laisser le temps au chantier de se terminer. De ce montant, 1 million $ est prévu en 2016 et 5,5 millions $ en 2017. La Ville lancera sous peu le concours pour l'oeuvre d'art qui y sera installée.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer