Les Remparts à l'amphithéâtre: les fans tiennent à leur place

Le nouvel amphithéâtre de Québec... (Photothèque Le Soleil, Erick Labbé)

Agrandir

Le nouvel amphithéâtre de Québec

Photothèque Le Soleil, Erick Labbé

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

Vers un nouveau Colisée

Actualité

Vers un nouveau Colisée

Un groupe de gens d'affaires veut doter Québec d'un nouvel amphithéâtre multifonctionnel pouvant accueillir tant des matchs sportifs que des spectacles. Le projet a ses partisans comme ses détracteurs. »

Jean-Michel Genois Gagnon, Stéphanie Martin
Le Soleil

(Québec) Les fidèles des Remparts de Québec n'ont pas l'intention de rester silencieux si les clients de J'ai ma place obtiennent la priorité des sièges pour la prochaine campagne des Diables rouges.

Mercredi, plusieurs amateurs de hockey junior ont fait valoir leur mécontentement sur les réseaux sociaux et à la billetterie des Remparts devant la possibilité d'être contraints de «choisir deuxième» pour les meilleurs sièges du nouvel amphithéâtre. L'équipe de la Ligue de hockey junior majeur du Québec compte environ 7000 détenteurs d'abonnements de saison.

«Ça fait 11 ans que j'ai mes billets de saison pour les Remparts. J'en possède huit pour ma famille et j'espère garder ma place!» a indiqué au Soleil un fidèle du Colisée Pepsi, qui ne veut pas perdre son «groupe de connaisseurs de hockey» des sections 108 et 110. «Je ne comprends pas pourquoi ces gens auraient priorité sur nous. Il y a une logique à respecter. Ils ont payé pour voir des matchs de la Ligue nationale de hockey et non du hockey junior. Ils vont aller voir le nouveau Colisée ou les Remparts en 2015...» ajoute l'ancien fan des Nordiques de Québec, préférant garder l'anonymat.

«On est détenteur de billets de saison depuis 10 ans, j'ose croire que nous aurons priorité, sinon plusieurs non-renouvellements», affirme un partisan sur son compte Twitter.

Jointe par Le Soleil mercredi, la billetterie du Colisée Pepsi référait les clients souhaitant obtenir plus d'information quant à la priorité des sièges vers l'organisation de l'équipe junior. Et qui des deux groupes aura la priorité dès septembre 2015 dans le nouvel amphithéâtre? Impossible d'avoir une réponse précise, a commenté un employé, avouant avoir reçu plusieurs appels de gens inquiets. Le fait de changer d'aréna forçait déjà l'organisation des Remparts à déplacer les détenteurs d'abonnements de saison pour 2015. Une réponse devrait être fournie d'ici la fin du mois de février.

Chez J'ai ma place, on croit que le nouvel amphithéâtre de 18 000 sièges est assez grand pour que tout le monde y trouve satisfaction. «Lorsque les gens de J'ai ma place vont avoir choisi leurs 5000 sièges [balcon, mezzanine et loge] et les gens des Remparts [7000], tout le monde va avoir des places privilégiées», affirme le président du groupe J'ai ma place, l'avocat Luc Paradis. «Notre organisation ne peut pas vendre plus que 8000 sièges; après il va rester encore amplement de choix [3000 sièges].»

Mardi, des responsables du Groupe Québecor ont discuté de la situation avec des gens du groupe J'ai ma place. «À ce moment, il n'y a aucune décision de prise», assure Me Paradis, avocat associé chez Morency avocat. Depuis le début de sa campagne de vente de sièges, en 2011, J'ai ma place a toujours fait valoir que détenir une place octroyait à ses membres une priorité exclusive d'utilisation d'un siège identifié à son nom pour l'ensemble des événements de la saison de hockey d'une équipe de hockey professionnel.

Organisations rassurantes

Du côté de Québecor et de la direction des Remparts, on se fait rassurant. La transaction qui amène l'équipe dans le giron de Québecor remonte à quelques jours à peine et on se penche présentement sur la question de l'attribution des sièges. «Nous analysons la situation», fait valoir Martin Tremblay, vice-président Affaires publiques de Québecor Média. «Nous entendons faire la meilleure proposition possible dans le respect des droits des détenteurs de sièges J'ai ma place et des détenteurs de billets de saison des Remparts. Nous souhaitons la satisfaction de tous et nous allons offrir la meilleure solution possible.»

Louis Painchaud, directeur administratif des Remparts, n'a pas toutes les réponses encore, mais les premières discussions sur la cohabitation de J'ai ma place et des détenteurs de billets de saison des Remparts ont eu lieu mercredi, a-t-il indiqué. «Il y a eu une transaction jeudi et nous essayons de mettre en place cette transaction. [...] On s'en va dans un amphithéâtre de 18 000 sièges. On va certainement trouver une solution juste pour tout le monde.»

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer