Le projet de carrousel bien en selle

M. Caramel et le mairede Québec, Régis Labeaume,... (Collaboration spéciale François Bourque)

Agrandir

M. Caramel et le mairede Québec, Régis Labeaume, discutent devant le carrousel de Bordeaux.

Collaboration spéciale François Bourque

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

Le Soleil à Bordeaux

Actualité

Le Soleil à Bordeaux

Notre envoyé spécial François Bourque accompagne le maire de Québec Régis Labeaume à Bordeaux, en France. »

(Bordeaux) Le propriétaire du carrousel de Bordeaux viendra à Québec en septembre pour peaufiner le projet d'y installer et d'y exploiter un manège à la place D'Youville, à partir de 2012.

La seule contribution de la Ville de Québec serait de préparer le terrain pour recevoir le manège.

L'idée d'un carrousel à Québec a été lancée il y a deux jours par le maire Labeaume qui venait de découvrir celui des Allées de Tourny à Bordeaux.

Une des hypothèses est d'installer ce carrousel de 10 mètres, 64 places, à l'emplacement du kiosque de la place D'Youville. Ce pourrait aussi être ailleurs sur la place, a expliqué M. Labeaume, qui avait sollicité une rencontre avec M. Caramel, propriétaire de l'entreprise.

Bien qu'il ne soit jamais venu à Québec encore, M. Caramel semble s'être laissé convaincre par le maire d'investir les quelque 450 000 $ que coûte le manège, puis de le transporter à Québec et d'embaucher à ses risques le personnel pour l'opérer. M. Caramel a expliqué qu'il avait vu la photo du maire dans le journal local et trouvé qu'il avait une «bonne tronche». «Je marche sur le coeur», a-t-il confié.

L'entrepreneur a aussi pris le temps de jeter un coup d'oeil sur une vidéo de la patinoire de la place D'Youville. «Je n'arrive pas les yeux fermés», dit-il, lui qui a vendu ou exploite 80 carrousels similaires en Europe et aux États-Unis.

«Il y a des jours où je me bouffe du pognon», dit-il, mais l'entreprise semble fonctionner.

L'idée première était d'opérer le manège à Québec pendant huit mois et de le remiser ou l'emballer ensuite pour l'hiver. À force d'en parler, Labeaume et Caramel ont convenu qu'il faudrait le garder au moins jusqu'à Noël. «Ce serait extraordinaire», de s'emballer le maire Labeaume.

L'objectif est d'ouvrir le carrousel pour 2012, année du 50e anniversaire du jumelage Bordeaux-Québec.

 

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer