Sondage CROP: les Québécois souhaitent un pape plus libéral

«On constate que la pratique religieuse est assez... (Photothèque Le Soleil)

Agrandir

«On constate que la pratique religieuse est assez faible, mais que, culturellement, la religion est encore forte» - Youri Rivest, vice-président de CROP

Photothèque Le Soleil

Partager

Dossiers >

Le choix d'un pape

Société

Le choix d'un pape

Benoït XVI a démissionné le 11 février. Le choix d'un nouveau pape emballe la machine à rumeurs et ouvre la porte aux jeux de coulisses du Vatican. »

(Québec) Même si une majorité de Québécois évaluent de façon positive le règne du pape Benoît XVI, la presque totalité des répondants à un sondage CROP-Le Soleil-La Presse approuve sa décision de démissionner et réclame majoritairement que son successeur soit plus moderne et plus libéral.

Même si une majorité de Québécois évaluent de... (Infographie Le Soleil) - image 1.0

Agrandir

Infographie Le Soleil

Même si une majorité de Québécois évaluent de... (Infographie Le Soleil) - image 1.1

Agrandir

Infographie Le Soleil

Le sondage révèle que 67 % des répondants, 75 % dans le cas des catholiques pratiquants, considèrent comme très bon ou assez bon le règne du cardinal Joseph Ratzinger comme pape. Ils espèrent toutefois à 82 % un pape plus moderne et plus libéral, un pourcentage qui augmente même à 88 % chez les catholiques.

Seulement 10 % des répondants espèrent un pape dans la lignée de Benoît XVI et 9 %, un pape plus traditionnel et conservateur. À noter que les catholiques ne sont que 3 % à espérer un pape plus conservateur. Toutes religions confondues, ce sont 93 % des répondants qui approuvent la décision du pape de rendre son trirègne.

«Je crois que ça fait partie de l'appel des Québécois à la modernité de l'Église. La démission du pape, puisque c'est quelque chose qui n'est arrivé que rarement par le passé, est considérée comme un geste de modernité», analyse Youri Rivest, vice-président de CROP.

Gestes libéraux

Une bonne part des répondants au sondage espèrent aussi que le prochain pape pose d'autres gestes considérés comme plus libéraux et indiquent qu'une telle éventualité les amènerait à se rapprocher de la religion catholique.

Une proportion de 35 % des répondants affirme qu'ils se rapprocheraient du catholicisme si le prochain pape autorisait l'utilisation de la contraception, 34 % s'il donnait aux femmes l'accès à la prêtrise et 30 % s'il autorisait le recours à l'avortement.

«On voit que les Québécois sont préoccupés par l'égalité entre les hommes et les femmes, et les droits des femmes puisque ce sont des questions auxquelles le mouvement féministe est sensible», poursuit M. Rivest.

D'autre part, 25 % des sondés disent qu'ils se rapprocheraient de l'Église si le pape autorisait les mariages homosexuels. Cependant, 13 % déclarent plutôt qu'une telle décision de la part du prochain pape les éloignerait de la religion catholique.

Les agressions sexuelles commises par des prêtres catholiques préoccupent aussi beaucoup les Québécois, puisque 41 % des répondants disent qu'ils se rapprocheraient du catholicisme si le prochain pape présentait des excuses formelles et offrait des compensations aux victimes d'actes de pédophilie commis par des prêtres. «On voit ici que la réaction du Vatican à ces actes est un irritant majeur pour les Québécois», souligne M. Rivest.

Mgr Ouellet

Par ailleurs, même s'il est considéré comme conservateur, 51 % des répondants disent qu'ils accueilleraient positivement une éventuelle nomination de l'ex-archevêque de Québec, Mgr Marc Ouellet, comme pape et 17 % ajoutent même qu'un tel choix les amènerait à s'intéresser davantage à la religion catholique. Seulement 11 % verraient cette annonce d'un mauvais oeil, alors que 39 % demeureraient indifférents à la nomination de celui qui est actuellement préfet de la Congrégation pour les évêques.

Dans la région de Québec, où Mgr Ouellet a présidé aux destinées du diocèse de 2003 à 2010, le pourcentage de ceux qui accueilleraient favorablement une telle nouvelle augmente à 56 %, mais le taux de ceux qui s'intéresseraient davantage à la religion chute à 12 %.

«Je crois que tout cela démontre que Mgr Ouellet divise peut-être un peu plus les Québécois et qu'il ne les amènerait peut-être pas à être plus pratiquants, mais que dans l'ensemble, ceux-ci seraient tout de même fiers de voir l'un des leurs accéder au Saint-Siège», conclut M. Rivest.

Même si une majorité de Québécois évaluent de façon... (Infographie Le Soleil) - image 2.0

Agrandir

Infographie Le Soleil

Même si une majorité de Québécois évaluent de façon... (Infographie Le Soleil) - image 2.1

Agrandir

Infographie Le Soleil

Toujours dans l'ADN des Québécois

Même s'ils ne sont que 59 % à croire en l'existence de Dieu et 31 % à assister aux offices religieux, les Québécois demeurent tout de même attachés aux traditions catholiques selon les résultats d'un sondage CROP-Le Soleil-La Presse.

Au total, 61 % des sondés disent que les traditions catholiques font beaucoup ou assez partie de l'identité québécoise, un taux qui augmente sans surprise à 68 % chez les catholiques et à 72 % chez les catholiques pratiquants.

«On constate que la pratique religieuse est assez faible, mais que, culturellement, la religion est encore forte», explique Youri Rivest, vice-président de CROP.

Les Québécois sont davantage attachés aux fêtes religieuses comme Noël et Pâques avec 71 % des répondants qui ont dit y être très ou assez attachés, alors que 64 % des répondants tiennent au baptême comme célébration de la naissance.

L'attachement pour le patrimoine religieux physique comme les églises s'élève à 59 % et à 51 % pour les cours qui enseignent les valeurs et l'histoire de la religion catholique au primaire et au secondaire.

Parmi les rites religieux, le baptême est le plus populaire alors que 65 % des répondants disent qu'ils opteraient pour un baptême chrétien afin de célébrer une naissance, alors que 56 % opteraient pour une célébration chrétienne pour leur décès. Le mariage chrétien n'obtient la faveur que de 51 % des répondants.

Symboles religieux

Quant à l'impact de la religion catholique au Québec, 39 % estiment qu'elle a protégé et façonné l'identité québécoise contre 31 % qui considèrent qu'elle a plutôt été un frein et un handicap au développement du Québec.

Le sondage révèle également que 49 % des Québécois souhaitent que les institutions publiques fassent de la place à certaines références à la religion catholique, comme le crucifix et la fête de Noël, car elles font partie de l'identité québécoise, et que 35 % préféreraient qu'aucune référence à la religion ne soit faite dans les institutions publiques. Seulement 16 % des sondés croient que les institutions publiques devraient faire une place à toutes les religions.

«La position qui relierait la majorité serait une espèce de laïcité catholique. La religion est vraiment rendue quelque chose qui est du domaine privé au Québec, mais il semble que la population souhaite tout de même conserver ses symboles», conclut M. Rivest.

Méthodologie

La collecte de données de ce sondage CROP a été effectuée en ligne du 13 au 14 février au moyen d'un panel Web. Au total, 800 questionnaires ont été remplis et les résultats ont été pondérés afin de refléter la distribution de la population adulte du Québec selon le sexe, l'âge, la région de résidence, la langue maternelle et le niveau de scolarité des répondants. De plus, une série de questions tirées de la vaste étude annuelle Panorama portant sur la religion ont été ajoutées au questionnaire afin de permettre de pondérer l'échantillon en fonction de la religion des répondants à partir d'un échantillon probabiliste. Compte tenu du caractère non probabiliste de l'échantillon, le calcul de la marge d'erreur ne s'applique pas.

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer