Une grippe bénéfique... pour les médias

Au Québec, 6 360 250 $ ont été... (Photothèque Le Soleil)

Agrandir

Au Québec, 6 360 250 $ ont été consacrés à la publicité pour diriger la population là où elle pouvait recevoir le vaccin contre la grippe A (H1N1).

Photothèque Le Soleil

Dossiers >

Grippe A (H1N1)

Santé

Grippe A (H1N1)

Toute l'actualité sur la grippe A (H1N1), de même que ses impacts, tant dans la capitale et l'Est du Québec qu'ailleurs au pays et dans le monde. »

(Québec) La vaccination massive des Québécois est loin d'avoir fait l'unanimité dans l'opinion publique. Par contre, elle a fait un bien indéniable aux médias: c'est la campagne de publicité la plus dispendieuse conduite par le ministère de la Santé.

Un relevé, obtenu en vertu de la loi d'accès à l'information, indique que 6 360 250$ ont été consacrés à l'offensive publicitaire pour diriger la population là où elle pouvait recevoir le vaccin contre la grippe A (H1N1).

C'est deux fois le niveau atteint pour les campagnes les plus coûteuses menées par le passé dans le secteur de la santé. En fait, seul le sujet du jeu compulsif a fait l'objet d'investissements de plus de 2 millions $, précisément 2,3 millions$, en 2008-2009.

Il y a trois ans, les sommes consacrées par la santé à l'ensemble des campagnes grand public ont totalisé 8,9 millions$. En 2007-2008, ce fut 9,7 millions $. L'année suivante, 8,8 millions$.

Pour l'année qui se termine en mars, le compteur est rendu à 12 170 050$, en tenant compte de l'injection d'argent pour «la H1N1». Notons que le jeu compulsif a presque disparu de l'écran : n'apparaît qu'un montant de 300 000$ pour un volet consacré aux autochtones, cette année.

Première campagne massive de vaccination

«C'est la [campagne] la plus dispendieuse parce que c'est la première fois qu'il y a une campagne massive de vaccination», commente le porte-parole de l'Agence de la santé et des services sociaux de la Capitale-Nationale, Pierre Lafleur. «Cela ne s'était jamais fait auparavant.»

Le budget pour nous encourager à nous «faire piquer» contre la fameuse grippe représente une modeste goutte dans l'océan des revenus publicitaires des entreprises de communication, faut-il convenir. Le Conseil canadien des médias signale que ses membres, à travers tout le pays, se sont partagé des recettes qui ont atteint 2,5 milliards$, en 2008.

Mais ce n'est certainement pas une somme marginale. Au Secrétariat des communications gouvernementales, Marie-Claire Ouellet indique que le budget global des campagnes du gouvernement et des sociétés d'État avoisine les 100 millions $ par an.

L'argent pour promouvoir la vaccination a été consacré à acheter du temps à la radio et de l'espace dans les médias écrits. Titulaire du cours Publicité et médias, André Roy rappelle que la baisse de revenus publicitaires est constante dans les journaux depuis quelques années.

À défaut d'inverser la tendance, la campagne de vaccination représente, en quelque sorte, un prix de consolation pour les patrons de la presse écrite, faut-il conclure.

Il est trop tôt pour savoir s'il y aura une autre offensive. Comme il est encore «trop tôt» pour analyser l'impact de la campagne, répond la secrétaire générale à l'information gouvernementale.

Ce bilan sera effectué, assure Marie-Claire Ouellet. «Nous avons commencé à le faire, mais nous n'avons pas encore les résultats. [Le ministère de] la Santé dispose d'une bonne équipe pour la recherche et l'évaluation», ajoute la dirigeante.

André Roy ne s'est pas penché sur le sujet. Mais, à première vue, l'universitaire croit que l'opération «était pertinente». Il fallait diriger les citoyens «au bon endroit. Je pense que [la campagne], c'est efficace. Cela a joué.»

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer