Festival d'été: des handicapés appuient la fin de la gratuité aux accompagnateurs

«On s'est rendu compte que ça créait des... (Photothèque Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve)

Agrandir

«On s'est rendu compte que ça créait des conflits et que ça pénalisait ceux qui utilisaient notre façon de faire habituelle et qui ne possédaient pas la vignette», a dit en début de semaine la responsable des communications du FEQ, Luci Tremblay.

Photothèque Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Contrairement à ce à quoi on aurait pu s'attendre, un groupe de personnes handicapées appuie la décision du Festival d'été de Québec de retirer la gratuité d'accès aux accompagnateurs des personnes handicapées sur les sites des spectacles.

Le Regroupement des personnes handicapées visuelles des régions de Québec et de la Chaudière-Appalaches estime que le système mis en place pour accorder une vignette d'accompagnement touristique et de loisirs est trop permissif.

«Il est trop facile pour une personne handicapée de l'obtenir. Le fait de télécharger un formulaire et d'être référé à une association régionale ne garantit pas nécessairement que la personne ait une limitation assez sévère pour l'obtention d'une vignette d'accompagnement», a-t-on indiqué dans un communiqué.

En 2010, le Regroupement ne s'était pas opposé à la vignette d'accompagnement qui est utilisée au Québec. Il avait toutefois proposé l'application de critères rigoureux pour accorder ce privilège d'accès aux accompagnateurs. L'organisme avait exigé que les critères pour déterminer si une personne est une handicapée visuelle ou non soient ceux de la Régie de l'assurance-maladie.

Le Festival d'été a estimé que l'adoption de la vignette d'accompagnement en 2013 s'était révélée davantage comme une source de problèmes. Cette politique a créé de la bisbille entre les personnes handicapées dont les accompagnateurs avaient payé leur laissez-passer et ceux qui étaient entrés gratuitement avec la vignette d'accompagnement. 

«On s'est rendu compte que ça créait des conflits et que ça pénalisait ceux qui utilisaient notre façon de faire habituelle et qui ne possédaient pas la vignette. Pour une question d'équité, nous avons donc décidé de revenir à notre politique d'avant 2013», a dit en début de semaine la responsable des communications du Festival, Luci Tremblay.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer