La plus grande scène au pays pour le Festival d'été

La scène des plaines d'Abraham en 2011... (Photothèque Le Soleil)

Agrandir

La scène des plaines d'Abraham en 2011

Photothèque Le Soleil

Partager

Dossiers >

Festival d'été

Arts

Festival d'été

Qu'il s'agisse de la programmation, des artistes qui viendront et des performances qu'ils offriront, vivez le Festival d'été de Québec au jour le jour avec l'équipe du Soleil. Ce rendez-vous culminera du 4 au 14 juillet 2013. »

Annie Mathieu est journaliste surnuméraire au Soleil.
Annie Mathieu
Le Soleil

(Québec) Les artistes invités au Festival d'été de Québec fouleront, cette année, la plus grande scène jamais construite au pays.

La formation américaine Cheap Trick avait refusé de... (Photothèque Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve) - image 1.0

Agrandir

La formation américaine Cheap Trick avait refusé de fouler les planches du Festival d'été, l'an dernier, alors qu'elle accompagnait Steven Tyler (photo) et Aerosmith dans sa tournée estivale.

Photothèque Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve

«Ça va être immense, on n'a jamais vu ça ailleurs», affirme une source du milieu. «Tout le monde va tomber à terre quand ils vont voir la scène, c'est incroyable ce qu'il va y avoir là», ajoute cette personne qui a consulté les plans de la nouvelle structure et qui se dit certaine que rien de tel n'a jamais été monté au Québec, ni même au Canada.

«On est tombé dans une nouvelle ligue», soutient-elle, ajoutant que la scène est similaire en taille, notamment pour sa profondeur et sa largeur, à celles utilisées lors des tournées de grands artistes internationaux comme Madonna.

Le directeur général du Festival d'été de Québec (FEQ), Daniel Gélinas, avait annoncé ses couleurs à l'automne lorsqu'il avait justifié l'augmentation du coût des laissez-passer - passant de 55 $ à 66 $ en prévente et de 66 $ à 76 $ à prix régulier - par l'achat de nouvel équipement. «On change la grande scène [des Plaines], ce sera un gros changement. Ce sera une nouvelle scène totalement», avait-il dit le 21 novembre en conférence de presse.

Fini le Groupe Berger

Le FEQ confiait, depuis 2009, la construction de sa scène principale sur les plaines d'Abraham au Groupe Berger. Mais le directeur de production du Festival, Patrick Martin, avait manifesté son inquiétude lorsque la scène du Bluesfest, appartenant au Groupe Berger, s'était écroulée le 17 juillet 2011 à Ottawa, faisant trois blessés. M. Martin avait dit vouloir attendre le rapport du ministère du Travail de l'Ontario sur les circonstances de l'incident avant de décider s'il ferait toujours affaire avec l'entreprise de Saint-Jean-sur-Richelieu. Finalement, le FEQ a décidé d'attendre la fin de son contrat en 2012 avant de changer de fournisseur.

La formation américaine Cheap Trick, qui était sur la scène du Bluesfest lorsque celle-ci s'est affaissée, avait refusé de fouler les planches du FEQ l'été dernier alors qu'elle accompagnait Aerosmith dans sa tournée estivale. «On préfère s'assurer que les fans et les musiciens soient d'abord en sécurité», avait expliqué en mars au Soleil l'imprésario du quatuor, Dave Frey.

«On peut amener n'importe quel nom à partir de maintenant et plus personne va dire: "C'est une scène à Berger, je ne veux pas jouer là-dessus." Là ils n'auront plus ce tracas-là, la scène est dans les ligues majeures», soutient notre source, ajoutant que la structure «très sécuritaire», pourra soutenir beaucoup plus de poids qu'avant, notamment pour l'installation de l'éclairage et d'autres accessoires.

C'est la compagnie Unisson Structures, dont le siège social est situé à Saint-Roch-de-

l'Achigan dans Lanaudière, qui a mis la main sur le contrat, selon les rumeurs qui circulent dans le milieu du spectacle depuis quelques semaines. Sur son site Internet, celle-ci se dit spécialisée dans la fabrication de structures et de composantes de scènes en aluminium «pour des clients des quatre coins du monde». Les responsables de l'entreprise n'ont pas voulu répondre aux questions du Soleil. La porte-parole du FEQ, Luci Tremblay, n'a pas non plus confirmé nos informations mardi. 

Avec la collaboration de Nicolas Houle

>> Les déboires du Groupe Berger

Juillet 2009 : Un technicien du Groupe Berger abîme une scène de Festivent, à Lévis, et le vent arrache des toiles de l'installation.

Août 2009 : La scène du Grand Rire, installée par le Groupe Berger, s'effondre à la place D'Youville.

Septembre 2009 : Le Groupe Berger est blanchi pour l'effondrement d'août, mais le Grand Rire poursuit le groupe pour 488 000 $.

Juillet 2011 : La scène du Bluesfest à Ottawa, installée par le Groupe Berger, s'effondre. Trois personnes sont blessées.

Août 2011 : Deux tours d'éclairage s'écroulent à Festivent, qui veut des garanties de la part du groupe avant de l'employer de nouveau.

Mars 2012 : La formation américaine Cheap Trick refuse de monter sur les planches du Festival d'été de Québec (FEQ) alors qu'elle doit accompagner Aerosmith dans tous ses concerts.

2013 : Le Groupe Berger perd le contrat du FEQ au profit d'Unisson Structures.

Avec Simon Boivin et Nicolas Houle

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer