Nettoyage des Plaines: 50 Colombiens en mission «efficacité»

Derrière la scène se trouve un mini-centre de... (Le Soleil, Steve Deschênes)

Agrandir

Derrière la scène se trouve un mini-centre de tri qui permet le classement quotidien des déchets avant de les envoyer chaque jour dans les différentes déchetteries de la ville.

Le Soleil, Steve Deschênes

Dossiers >

Festival d'été

Arts

Festival d'été

Qu'il s'agisse de la programmation, des artistes qui viendront et des performances qu'ils offriront, vivez le Festival d'été de Québec au jour le jour avec l'équipe du Soleil. Ce rendez-vous culminera du 5 au 15 juillet 2012. »

Sophie Gall
Le Soleil

(Québec) Maintenant que le Festival d'été (FEQ) est terminé, une tâche minutieuse attend les employés chargés de nettoyer les lieux : ramasser les bouchons de bouteilles d'eau, les languettes de canettes et les mégots.

En une seule soirée, le Festival d'été a... (Festival d'été) - image 1.0

Agrandir

En une seule soirée, le Festival d'été a pu récolter quelques 2000 macarons, qui seront recyclés.

Festival d'été

Pendant et après le Festival, l'entreprise de nettoyage engagée par le FEQ ne chôme pas. Remplir les sacs-poubelles, trier les matières recyclables... 10 jours pendant lesquels, de nuit comme de jour, la gestion des déchets est un défi.

Pilar Camacho, directrice des opérations de Quali Plus, explique que pour son équipe de 50 employés, l'efficacité est le maître mot. «Entre deux spectacles, il faut ramasser tout ce qu'il y a par terre. On mélange tout dans des gros sacs, et ensuite on fait le tri pour le recyclage.»

Derrière la scène se trouve un minicentre de tri qui permet le classement quotidien des déchets avant de les envoyer chaque jour dans les différentes déchetteries de la ville. L'année dernière, 32 tonnes de déchets ont été détournées des sites d'enfouissement grâce au recyclage. Les données pour cette année ne sont pas encore compilées.

Quali Plus est une jeune entreprise constituée par Pilar Camacho et son mari, Hildebrando Leon, tous deux colombiens. Avant de travailler à leur compte, ils étaient employés d'une autre firme en charge du nettoyage des Plaines pendant le Festival d'été. Il y a deux ans, ils ont fondé leur propre petite entreprise et engagent majoritairement des ressortissants colombiens installés à Québec.

Le gros du nettoyage est fait. «Il reste maintenant à ramasser les mégots et les languettes de canette. On fait ça à la main, un par un», précise Mme Camacho.

Geneviève De Montigny, du Comité vert du Festival d'été, remarque toutefois que certains festivaliers ont fait l'effort de ne pas jeter les languettes de canette par terre. Lors des présentations antérieures du Festival, le nombre de languettes trouvées au sol était alarmant. «Cette année, avant le début des shows, une petite vidéo ludique incitait les gens à ne pas les jeter au sol.»

Pas de «zambovnie»

La vidéo d'animation, présentée dans les deux langues, montrait un jeune homme qui «gossait» après la languette de sa canette, puis qui jetait le tout par terre, sur une montagne d'autres canettes et de languettes. Apparaissait alors la «Zambovnie», une soucoupe volante qui aspirait ces déchets. La conclusion du message annonçait l'absence de «Zambovnie» au Festival 2011. Les «gosseux» de languette étaient alors invités à jeter le tout dans les endroits appropriés.

«J'ai pu remarquer que les gens mettaient les languettes dans leur poche ou dans la canette, puis la canette dans les gros bacs à recyclage. Les bons réflexes vont finir par devenir coutume», dit Geneviève De Montigny.

S'agissant des macarons lumineux et des bracelets, ils sont aussi recyclés. Dans les deux objets, seule la puce-pile ne se recycle pas.

«C'était la première année que nous demandions aux festivaliers de déposer leurs macarons et bracelets pour le recyclage, et le message a été entendu! Les gens cherchaient les bénévoles chargés de les récupérer. Nous en avons récolté 2000», se réjouit Mme De Montigny.

Sur 150 000 laissez-passer vendus, cela peut paraître peu, «mais pour une seule soirée de récolte et une première année, c'est mission accomplie!» Les années précédentes, seuls les macarons invendus étaient recyclés.

Le nettoyage complet des Plaines et le retrait des multiples installations scéniques devraient être terminés d'ici 7 à 10 jours.

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer