Verner écorchée: Labeaume s'excuse promptement

Le maire de Québec a tenu à préciser...

Agrandir

Le maire de Québec a tenu à préciser que son expression se voulait «familiale (et) plutôt affectueuse».

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Reconnu pour sa langue bien pendue, le maire Régis Labeaume a été forcé mercredi de défendre une déclaration sur la ministre Josée Verner qui ne sera pourtant diffusée que jeudi soir. Après avoir dit mardi en entrevue à Télé-Québec qu'il s'entendait bien avec elle «mais il y a des fois où je la battrais», il a tenu à préciser mercredi que son expression se voulait «familiale (et) plutôt affectueuse». Si elle l'interprète mal, il s'en excuse.

Retour en arrière. Mardi soir, Régis Labeaume se retrouve sur le plateau de l'animatrice Marie-France Bazzo pour lui accorder une entrevue préenregistrée qui sera diffusée jeudi soir à Télé-Québec. Mais voilà, certaines déclarations du maire ont filtré entre-temps et sont venues aux oreilles de Josée Verner.

«Je pense que M. Labeaume, comme élu d'une ville qui a été la fierté de tous ses citoyens cet été, a largement dépassé les bornes», a laissé tomber la députée con­servatrice de Louis-Saint-Laurent, mercredi après-midi lors d'une conférence de presse.

Moins d'une heure plus tard, le maire envoyait aux médias une mise au point sur ses propos qui ne seront diffusés que jeudi soir, doit-on encore rappeler. «Régis Labeaume tient à préciser que l'expression qu'il a utilisée concernant la ministre Josée Verner est une expression familiale plutôt affectueuse et que si elle a été mal interprétée, il s'en excuse.»

Dans son communiqué, le maire ajoute que la ministre et lui «ont travaillé en étroite collaboration pour l'avancement de plusieurs dossiers, dont l'agrandissement de l'Aéroport international Jean-Lesage et les Fêtes du 400e anniversaire de Québec».

Diffusion intégrale

Questionné par Le Soleil, le porte-parole de Télé-Québec, Pier­re Sheridan, a assuré que l'émission de Mme Bazzo serait diffusée intégralement, malgré la controverse entourant les propos de M. Labeaume.

Il a été impossible de s'entretenir avec le maire mercredi, mais son attaché de presse, Paul-Christian Nolin, assure que ses sorties publiques durant la campagne fédérale servent uniquement à défendre les intérêts de la région.

M. Nolin trouve par ailleurs dommage que la ministre dénonce sur la place publique une citation sortie de son contexte n'ayant d'ailleurs pas encore été diffusée. «L'entrevue passe ce soir, alors les gens verront et pourront se faire une idée. C'était fait dans un contexte plutôt sympathique.»

Avec Julie Lemieux

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer