Sondage Angus Reid-Le Soleil-La Presse: vers une majorité conservatrice sans le Québec

La formation conservatrice de Stephen Harper conserve sa... (PHOTO: CHRIS WATTIE, REUTERS)

Agrandir

La formation conservatrice de Stephen Harper conserve sa première place au chapitre des intentions de vote au pays, gagnant la faveur de 39 % des électeurs, selon un sondage Angus Reid-Le Soleil-La Presse.

PHOTO: CHRIS WATTIE, REUTERS

Le Parti conservateur de Stephen Harper flirte avec une majorité parlementaire, selon un sondage Angus Reid-Le Soleil-La Presse. Et cette mainmise sur le Parlement fédéral pourrait se faire sans l'aide du Québec, où le parti au pouvoir récolte à peine 18 % des voix. Une avance cruciale en Ontario suffirait toutefois à offrir la majorité convoitée aux troupes conservatrices.

La formation conservatrice conserve sa première place au chapitre des intentions de vote au pays, gagnant la faveur de 39 % des électeurs. Le Parti libéral arrive bon deuxième avec 25 % des intentions de vote, devant le Nouveau Parti démocratique (19 %) et le Bloc québécois (10 %). Le Parti vert ferme la marche avec 7 % d'appui anticipé des électeurs.

Ces projections diffèrent peu des résultats des dernières élections fédérales tenues en 2008, où le Parti conservateur avait obtenu un mandat minoritaire.

Mais Stephen Harper accentue cette fois-ci son avance en Ontario, où les élections pourraient bien se jouer. Le premier ministre sortant y obtient la faveur de 46 % des citoyens, contre 31 % pour les libéraux de Michael Ignatieff.

«Le Parti conservateur frôle une majorité. Ce qui a changé, c'est vraiment la dynamique en Ontario. Lors de la dernière élection, c'était 38 % conservateur et 33 % libéral. Mais là, il y a un écart de 14 points entre les deux parties. C'est vraiment là où les conservateurs risquent de faire des gains», explique Jaideep Mukerji, vice-président chez Angus Reid.

La perspective d'une majorité conservatrice à la Chambre des communes ne laisse pas les citoyens indifférents. Seulement un électeur sur quatre (26 %) estime que le Parti conservateur mérite une majorité à Ottawa, alors qu'ils sont 20 % à souhaiter une minorité conservatrice et 40 % à préférer l'élection d'un nouveau gouvernement.

«Lorsque les conservateurs se rapprochent d'une majorité, il y a une réticence quand même assez prononcée de certaines personnes de voir une majorité conservatrice. Il y a même des électeurs conservateurs qui ne sont pas convaincus que le Parti conservateur mérite une majorité parlementaire. C'est le paradoxe. Et plus le Parti conservateur se rapproche d'une majorité, plus cette réticence pourrait aider le Parti libéral», ajoute M. Mukerji.

Un plus pour le Bloc

Au Québec, la pente sera longue à remonter pour le parti fédéral de Stephen Harper. Le Bloc québécois conserve la pole avec 36 % d'appui. Fait surprenant, il y a triple égalité derrière entre néo-démocrates (20 %), libéraux (20 %) et conservateurs (18 %). «Cette division du vote fédéraliste au Québec pourrait favoriser le Bloc québécois», estime Jaideep Mukerji.

Bonne nouvelle pour le Nouveau Parti démocratique : non seulement ce parti talonne ses concurrents au Québec, son chef Jack Layton gagne aussi en popularité. Alors que Stephen Harper demeure le premier choix des Canadiens en tant que meilleur premier ministre (32 %), Jack Layton arrive deuxième avec 17 %, devant Michael Ignatieff (11 %). Le coup de sonde est encore plus reluisant au Québec : Jack Layton ferait le meilleur premier ministre pour 26 % des Québécois, devant Stephen Harper (16 %) et Michael Ignatieff (10 %).

«Depuis quelques mois, on voit que l'image de Jack Layton est assez forte, et que cette force de personnalité semble provoquer un changement dans l'électorat. C'est la clé qui manquait au NPD, qui semble maintenant avoir un certain élan», résume M. Mukerji.

Méthodologie

Sondage réalisé en ligne les 23 et 24 mars par Opinion publique Angus Reid auprès d'un échantillon représentatif de 2365 adultes canadiens. La marge d'erreur est de plus ou moins 2 %, 19 fois sur 20. La marge d'erreur augmente à 3,5 % pour le Québec (793 sondés) et à 3,4 % pour l'Ontario (823 sondés).

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer