Est-du-Québec et Charlevoix-Côte-Nord: le PLC et le NPD en retard

Les candidats de Haute-Gaspésie-La Mitis-Matane-Matapédia, parmi lesquels la... (Photothèque Le Soleil)

Agrandir

Les candidats de Haute-Gaspésie-La Mitis-Matane-Matapédia, parmi lesquels la libérale Nancy Charest, sont déjà en campagne depuis des mois puisque le député sortant a démissionné en octobre.

Photothèque Le Soleil

Sylvain Desmeules, collaboration spéciale
Le Soleil

Conservateurs et bloquistes sont prêts à faire une campagne électorale dans les six circonscriptions de l'Est-du-Québec et de Charlevoix-Côte-Nord. En revanche, on ne peut en dire autant des autres formations. Le Parti libéral doit se hâter à dénicher des candidats pour chacun des enjeux, tout comme le NPD. Le Bloc détient cinq de ces six circonscriptions. Le PCC en détient une.

Voici la situation hier, à la ligne de départ de cette campagne. Dans Montmorency-Charlevoix-Haute-Côte-Nord, Michel Guimond part largement favori. Dans une course à cinq en 2008, il avait obtenu un vote sur deux.

Guimond entrera toutefois sur le tard en campagne, lui qui se remet d'une chirurgie qui exige une convalescence d'au moins un mois. Michel-Éric Castonguay, conseiller politique au sein de divers ministères canadiens, est déjà en campagne pour les troupes de Stephen Harper. Les libéraux ne se sont pas encore manifestés.

Dans Manicouagan, le bloquiste Gérard Asselin se présente de nouveau. Ce militant de la première heure du Bloc québécois âgé de 60 ans tentera de décrocher un septième mandat. Jusqu'ici, un seul de ses rivaux a de l'expérience en politique, soit le libéral André Forbes, actif notamment dans le regroupement Métis Côte-Nord.

Chez les conservateurs, le candidat sera Gordon Ferguson, originaire de Sept-Îles, mais vivant à Québec. Finalement, le parti de Jack Layton a confié ses couleurs à Jonathan Genest-Jourdain, un jeune avocat innu d'Uashat-Maliotenam.

Dans Montmagny-L'Islet-Kamou-raska-Rivière-du-Loup, deux formations politiques sont déjà actives. Élu en 2009, le député conservateur Bernard Généreux se présentera de nouveau. Le Bloc n'a pas perdu de temps. La candidate, Nathalie Arsenault de Saint-Jean-Port-Joli, est déjà active sur le terrain depuis des mois. L'ancien député bloquiste Paul Crête, qui y a régné pendant 16 ans, lui donne un coup de main en organisant sa campagne.

Silence radio

Quant au PLC, celui-ci est tellement absent que les journalistes des différents médias se sont appelés en vain les uns les autres pour connaître l'identité d'un candidat potentiel.

Une circonscription qui attendait depuis longtemps la date d'élections fédérales, c'est celle de Haute-Gaspésie-La Mitis-Matane-Matapédia, sous le giron du Bloc depuis les six derniers scrutins.

Avant même que le député sortant, Jean-Yves Roy, remette sa démission le 22 octobre, les candidats ratissaient le territoire depuis huit mois pour faire connaître leurs couleurs. Les candidats qui se font une chaude lutte sont l'ex-député de Matane à Québec Nancy Charest pour le PLC, l'ex-maire de Sainte-Flavie Jean-François Fortin pour le Bloc et le préfet de la Haute-Gaspésie Allen Cormier pour le PCC.

Trois candidats sont déjà connus dans Rimouski-Témiscouata-Les Basques. Le député bloquiste sortant Claude Guimond - élu pour une première fois en 2008 - sera de la bataille. Pour les libéraux, Pierre Cadieux, directeur du programme de maîtrise en gestion de projet de l'Université du Québec à Rimouski, saute dans l'arène politique.

Le candidat néo-démocrate Guy Caron se présentera pour une quatrième fois. Le préfet élu des Basques, Bertin Denis, est en très sérieuse réflexion, a-t-il confirmé au Soleil. Il pourrait se présenter sous la bannière du PCC.

Dans Gaspésie-Îles-de-la-Made-leine, quatre des cinq candidats sont connus. Les électeurs verront assurément de la nouveauté puisque seul Julien Leblanc, du Parti vert, fait un retour. Le retrait de la politique du député bloquiste Raynald Blais donne l'occasion à son ancien bras droit, Daniel Côté, de prendre la relève.

L'équipe de Michaël Ignatieff s'en remet à Jules Duguay, tandis que le PCC a choisi l'ex-maire de Paspébiac, Régent Bastien, en septembre 2009. Le NPD n'a pas encore fait connaître son candidat.

Avec la collaboration de Johanne Martin, Johanne Fournier, Steve Paradis, Gilles Gagné, Carl Thériault et Marc Larouche

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer