Murmure des murs: sous le signe du malheur

L'interprète Aurélia Thierrée a su démontrer l'étendue de... (Photo Richard Haughton)

Agrandir

L'interprète Aurélia Thierrée a su démontrer l'étendue de son talent vendredi soir malgré un incident survenu à mi-spectacle, qui a forcé l'interruption de la représentation.

Photo Richard Haughton

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

Carrefour de théâtre

Arts

Carrefour de théâtre

Le 15e Carrefour international de théâtre de Québec se déroulera du 22 mai au 12 juin 2014. »

(Québec) La représentation de Murmure des murs au 16e Carrefour international de théâtre de Québec est vraiment placée sous le signe du malheur. Après que la première de vendredi soir eut été retardée d'une heure et demie en raison de problèmes de transport de décors, Aurélia Thierrée, l'interprète de cet inventif spectacle, s'est blessée à la jambe. La prometteuse représentation s'est interrompue à mi-course, au grand dam des spectateurs, sous le charme jusque-là.

Aux dernières nouvelles, la polyvalente interprète est allée consulter pour déterminer la gravité de sa blessure. On soupçonne un claquage. Une décision sera prise plus tard samedi pour les représentations de ce soir et de demain après-midi à La Bordée.

Les artisans de la production ont travaillé d'arrache-pied dans la nuit de jeudi et toute la journée d'hier pour être en mesure de présenter Murmure des murs. La fatigue et le stress ont-ils joué un rôle?

Les circonstances de l'incident sont floues, si ce n'est qu'Aurélia Thierrée a soudainement éprouvé de la difficulté à se déplacer. Quelques instants plus tard, la production a informé les spectateurs dépités du malheur.

La petite-fille de Charlie Chaplin avait tout de même eu le temps de démontrer l'étendue de son talent dans cette performance muette, mais haute en couleur où elle est à la fois mime, acrobate, danseuse, marionnettiste et illusionniste... On en a plein les yeux.

Avis d'expulsion

Dans une Venise fantomatique à la Visconti, une femme emplit les boîtes d'un départ qu'on devine forcé. Réticente, elle cherche à éviter son avis d'expulsion. Entre le rêve et la réalité, souvenirs et fuite en avant s'entrechoquent en une succession trépidante de tableaux. L'idée centrale? Les murs entre lesquels nous vivons absorbent les vies dont ils ont été témoins.

Victoria Thierrée-Chaplin signe une mise en scène rythmée et efficace. C'est la deuxième fois que mère et fille font équipe, avec beaucoup de succès (leur premier spectacle a tourné pendant neuf ans). Le tout repose en grande partie sur l'impressionnant talent d'interprète d'Aurélia Thierrée - disons qu'elle a appris à la bonne école pour ce qui est du jeu physique, proche du pantomime. Mais l'effet provient aussi de mouvement des décors: un véritable jeu de coulisses!

Murmure des murs est un pur ravissement d'effets visuels et d'illusions d'optique - magie! Son atmosphère circassienne en fait un spectacle familial, une belle initiative au Carrefour. Ma plus grande était ravie, puis vraiment déçue: «Papa, est-ce que tu penses que je peux trouver la fin sur YouTube?» Malheureusement non, ma chouette. Je suis aussi déçu que toi...

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer