La fibre optique offre une pluie de possibilités

Marie-Andrée Doran, Leslie Ann Rusch et Younès Messaddeq... (Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve)

Agrandir

Marie-Andrée Doran, Leslie Ann Rusch et Younès Messaddeq au Pavillon d'Optique et Photonique de l'Université Laval

Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve

Partager

Dossiers >

À l'ère de la fibre
À l'ère de la fibre

Des millions de dollars ont déjà été investis dans la grande région de Québec. La fibre optique vue sous l'angle des citoyens, des chercheurs et des entreprises. »

(Québec) Selon Leslie Ann Rusch, professeure au département de génie électrique et de génie informatique de l'Université Laval, la fibre optique est «la plomberie de nos villes. Personne ne la voit, mais tout le monde en profite. Elle constitue le coeur de l'avancement économique et sociologique. C'est le bon côté de la mondialisation», a-t-elle affirmé avec un léger accent dévoilant que le français n'est pas sa langue maternelle.

Aujourd'hui, la communication optique est omniprésente. «C'est l'épine dorsale d'Internet, renchérit la professeure. C'est l'artère principale de la ville intelligente», elle permet de relier efficacement les différentes structures.

Le réseau métro connecte les universités, les entreprises et le gouvernement, facilitant une communication et des échanges optimaux. De plus, d'importants centres de calculs, au service notamment des entreprises comme Google et YouTube, dépendent des réseaux de fibre optique. Pour illustrer l'influence de la fibre dans nos vies, Leslie Ann Rusch donne l'exemple du cloud ou de l'informatique en nuage. Le cloud permet le stockage de données accessibles de partout - bureau, maison, voyage -, mais donne aussi accès, sans fil, aux différents centres de calcul.

Siri

Les téléphones intelligents ne pourraient se qualifier d'aussi intelligents sans l'apport de ces centres. La professeure l'illustre avec Siri, l'application de commande vocale sur iPhone.

Siri, j'aimerais manger des sushis pour souper.

J'ai trouvé 15 restaurants de sushis assez proches de votre emplacement, laisse savoir la voix féminine.

L'interprétation de langage naturel nécessite beaucoup de calculs. Ce qui dépasse les capacités des petites machines présentes dans nos poches. L'application enregistre les paroles et les envoie dans le nuage qui retourne ensuite l'information interprétée.

Siri exploite donc la capacité de calcul disponible dans le iCloud pour comprendre son interlocuteur et pour trouver la réponse à sa demande. Vous qui pensiez avoir une relation unique avec Siri!

Selon Mme Rusch, «la reconnaissance vocale n'est pas aussi populaire qu'elle devrait, et ce, en raison de la latence, le décalage de temps entre le stimulus et la réaction». C'est très rapide, mais encore trop long.

«L'un de nos défis en recherche est de réduire la latence pour permettre l'exploitation de ce paradigme de l'informatique en nuage et d'augmenter la capacité du sans-fil en donnant une largeur de bande plus intéressante, grâce à l'optique.» Tout cela, entre autres, parce que le nombre de téléphones intelligents continuera d'augmenter, ainsi que leur utilisation.

Mieux utiliser les réseaux de fibre optique déjà présents pour améliorer la qualité de vie des citoyens d'une ville intelligente. «Il est difficile de prévoir l'avenir, mais pour le moment, l'avenir est dans l'informatique en nuage» et son efficacité dépend de la fibre optique.La fibre optique vous permet de télécharger une chanson en seulement quelques secondes, de naviguer sur Internet sans délai - loin l'époque où il fallait patienter pour le simple téléchargement d'une photo - et d'avoir un service télé beaucoup plus souple et efficace. Bien au-delà de ces avancements, la fibre est le système nerveux d'une ville intelligente et améliore, sans cesse, notre quotidien.

****

L'intelligence grâce à la fibre

Québec a fait parler d'elle au printemps dernier en accédant au top 7 de l'Intelligent Community Forum (ICF) des villes intelligentes sur la planète. Selon Marie-Andrée Doran, directrice de l'Institut Technologies de l'Information et Société (ITIS), la fibre optique y joue un rôle primordial.

«On dit d'une ville qu'elle est intelligente parce que certaines fonctions s'apparentent à l'intelligence humaine», explique-t-elle au téléphone à l'aide d'une présentation PowerPoint partagée par courriel durant l'entretien.

«Son système intégré permet de communiquer, traiter de l'information, stocker de la mémoire et manifester un comportement adaptatif. La ville intelligente est un système de systèmes qui se parlent et fonctionnent de façon intégrée», le plus efficacement possible, grâce au réseau de fibres optiques. «La ville intelligente serait une solution pour éviter le développement chaotique des villes. [...] Depuis 2008, et ce pour la première fois de l'histoire de l'humanité, plus de la moitié de la population mondiale vit en milieu urbain», annonce d'entrée de jeu Mme Doran dans sa présentation.

Des exemples

La ville de New York utilise des capteurs pour surveiller la qualité des eaux et la présence de poissons dans l'East River et la Bronx River. La fibre optique permet le relais d'information instantané. La ville de Lyon a mis au point un système de gestion du trafic qui anticipe les ralentissements et les prévient. Les feux de circulation sont ainsi coordonnés en fonction de la situation en temps réel sur les routes. Des messages textes peuvent même être envoyés aux citoyens.

À Québec

À Québec, la connexion gratuite à Internet dans de très nombreux lieux publics, grâce à ZAP et ses 430 bornes, répond au facteur de démocratisation de l'accès à Internet. Le contrôle des feux de signalisation, utilisés notamment pour les soirs de déneigement, est un autre exemple d'amélioration de la qualité de vie du citoyen. Les lumières sont désormais activées par secteurs personnalisés pour réduire les inconvénients.

>> LES AUTRES APPLICATIONS

La fibre optique en santé, en esthétique, dans le domaine minier et en agriculture : ses applications débordent largement des télécommunications. Lors d'une visite au Centre d'optique, photonique et laser (COPL) situé à l'Université Laval, Younès Messaddeq a illustré au Soleil quelques utilisations possibles.

Le titulaire de la Chaire d'excellence en recherche du Canada sur l'innovation en photonique n'a eu besoin que d'une question pour se lancer dans de très claires explications : outre les communications, où retrouve-t-on, notamment grâce aux travaux de votre équipe, de la fibre optique?

Santé

«L'un des champs d'application les plus prometteurs et les plus intéressants pour nous est la santé», avance le chercheur dans son bureau du Pavillon d'Optique-photonique de l'Université Laval. La fibre laser jouera sous peu un rôle important en chirurgie dentaire et dans l'esthétique de la peau, soutient-il.

En plus, lui et son équipe travaillent actuellement, en partenariat avec des neurochirurgiens de Robert-Giffard, pour créer une fibre multifonctionnelle qui apportera énormément d'information aux médecins sur le cerveau.

Agriculture

«En environnement, des capteurs peuvent servir pour l'agriculture en témoignant, en temps réel toujours, des nutriments présents dans le sol, explique le chercheur. Nous sommes en train de développer cela ici. Des pays comme le Brésil et l'Inde cherchent cela, pour valider la concentration de nutriments dans le sol.»

Sous-sol

«Encore plus loin dans le sol, les fibres jouent un rôle important dans l'industrie minière. Quelle est la composition du sol? Quel type de concentration s'y trouve, au lieu de faire un forage?

Et encore plus loin, tous les puits de pétrole utilisent présentement des capteurs à fibre. Le défi, en ce moment, aucun capteur ne peut se rendre à 7000 mètres de profond dans le sol. C'est en développement», assure-t-il.

Construction

En ville, la fibre pourrait être utilisée à l'intérieur des structures comme les ponts. Des capteurs à fibre insérés dans le ciment indiqueraient le niveau de corrosion pour donner une meilleure idée de la longévité réelle de l'infrastructure.

Partager

lapresse.ca vous suggère

  • EXFO mise sur l'innovation

    À l'ère de la fibre

    EXFO mise sur l'innovation

    «Lors de ma première demande de financement, un banquier m'a dit: "Je ne crois pas à ça, qu'un jour on va faire des communications avec de la fibre... »

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer