Optique-photonique: des applications dans la vie de tous les jours

Les nouvelles technologies d'optique-photonique permettent de miniaturiser certains... (Photo ASC-CSA/NASA)

Agrandir

Les nouvelles technologies d'optique-photonique permettent de miniaturiser certains instruments qui autrement prennent trop d'espace. Le meilleur exemple est le cytomètre compact, le Microflow conçu par Handyem et l'INO, et essayé dans la Station spatiale internationale par l'astronaute canadien, le colonel Chris Hadfield.

Photo ASC-CSA/NASA

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

2015 année de la lumière

Sciences

2015 année de la lumière

Les Nations Unies ont proclamé 2015 comme étant l'Année internationale de la lumière et des technologies fondées sur la lumière. Celles-ci incluent notamment l'optique, dont les multiples applications sont parfois insoupçonnées... Tour d'horizon de ces technologies dans notre vie quotidienne et dans le développement de notre société. »

Paul-Robert Raymond

Collaboration spéciale

Le Soleil

(Québec) Quand il est question d'optique-photonique, la fibre optique pour les télécommunications est la première application qui vient à l'esprit. Ou bien, on a l'image de laboratoires scientifiques avec des lasers et divers instruments. Pourtant, l'optique se trouve dans la vie de tous les jours et dans des applications commerciales.

«Dans les années 1990 et 2000, il y a eu une révolution et Internet s'est développé grâce à la fibre optique», affirme Jean-Yves Roy, pdg de l'Institut national d'optique (INO). «Après la révolution dans les télécomms, on s'est aperçu que l'optique-photonique pouvait intervenir dans tous les aspects de la vie quotidienne. Et de plus en plus dans le domaine biomédical.»

Dans la foulée de l'Année internationale de la lumière, la Society of Photo-Optical Instrumentation Engineers (SPIE) a recensé jusqu'à 50 applications différentes de l'optique-photonique dans la vie de tous les jours. Outre les télécommunications et l'éclairage scénique et le multimédia (lire l'autre texte), la lumière occupe des places insoupçonnées.

Santé

Les systèmes d'imagerie médicale, évidemment, font appel à l'optique. On n'a qu'à penser aux radiographies ou à la tomodensitométrie (TACO) qu'on se sert pour détecter des anomalies.

Mais aussi, les nouvelles technologies d'optique-photonique permettent de miniaturiser certains instruments qui autrement prennent trop d'espace. Le meilleur exemple est le cytomètre compact, le Microflow mis au point par l'INO et commercialisé par Handyem, et essayé dans la Station spatiale internationale (SSI) par l'astronaute canadien, le colonel Chris Hadfield.

«On a développé le Microflow pouvant être installé dans la SSI. Des cytomètres, il y en a dans tous les hôpitaux. Mais il prend deux fois l'espace d'une table. Et pour être utilisé, ça prend un spécialiste qui analyse les résultats. [...] On s'est servi de la fibre optique pour faire un appareil de la taille d'une boîte à chaussures pour être transporté dans l'espace», explique M. Roy. «C'est par la fibre optique que vont passer les échantillons de prélèvements humains qui permettent de connaître l'état de santé de l'astronaute», ajoute le pdg.

Sécurité routière

Si vous avez un véhicule récent, il y a de fortes chances qu'il soit bourré de capteurs qui calculent la distance avec les objets et le trafic environnants. Les régulateurs de vitesse adaptatifs - qui s'adaptent à la vitesse des véhicules devant -, les systèmes de freinage préventifs, les détecteurs d'angles morts et les aides au stationnement, et même les systèmes GPS, entre autres, utilisent tous les technologies d'optique-photonique pour mener à bien leur tâche.

Dentisterie

Êtes-vous allé chez le dentiste récemment. Les instruments modernes de dentisterie peuvent aider les dentistes à détecter les caries, à traiter des ulcères dans la bouche et même à blanchir les dents. Et ce, c'est sans compter sur les instruments servant à l'imagerie bucale.

Détection des bagages

Devant les menaces de terrorisme dans les airs, les technologies de détection doivent se raffiner. Comme la solution proposée par Optosecurity, dont la technologie peut détecter des explosifs dans les liquides. Elle permet de traiter à distance en temps réel des images radioscopiques provenant des scanneurs de bagages.

Numérisation des codes à barres

La numérisation des codes à barres fait partie de nos vies depuis plusieurs années dans les épiceries et les commerces. Ajoutons la numérisation des codes QR qui permettent d'accéder instantanément à de l'information sur un produit, un service ou une organisation.

Intégrité des structures

Dans plusieurs domaines où l'intégrité des structures est primordial, comme l'aéronautique ou les infrastructures, l'optique-photonique permet de détecter les failles sans avoir à démonter quoi que ce soit. Ce qu'on appelle des essais non-destructifs. Des appareils optiques peuvent déceler les fissures dans des parties d'un avion ou l'état d'une route.

Et ce n'est pas terminé. Ajoutons à ces applications la communication radio, la photographie, la technologie microondes, la médecine légale, le stockage de données informatiques, l'impression 3D, les prévisions météorologiques, les capteurs solaires, la recherche pour la vie extraterrestre, les drones, les technologies portables (ex. Google Glass), la réalité augmentée, et, évidemment, la recherche fondamentale, pour ne nommer que celles-ci.

Site Internet de la SPIE : spie.org

 

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer