Exclusif

La cure de Jouvence du Périscope lancée

Les travaux de rénovations du Théâtre Périscope s'activeront... (Le Soleil, Patrice Laroche)

Agrandir

Les travaux de rénovations du Théâtre Périscope s'activeront en juin.

Le Soleil, Patrice Laroche

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Tout indique que le Théâtre Périscope a obtenu l'aide tant attendue en provenance d'Ottawa pour entreprendre un vaste chantier de rénovation; un projet lancé en 2009. Même si les caméras n'ont pas encore été convoquées pour avaliser l'investissement étatique, les appels d'offres pour l'exécution des travaux dès ce printemps ont été publiés! Une aventure maintenant évaluée à 3,5 millions $.

Attrapée au vol, la directrice générale, Marie-Ève Dumont, est elliptique... «[La contribution du fédéral] n'a pas été annoncée encore, publiquement.» Nous insistons en soulignant que les appels d'offres ont été diffusés pour trouver les firmes d'architecture et de génie qui piloteront la corvée. Et que les entreprises intéressées à soumissionner ont été rencontrées cette semaine. Puis que l'échéancier annonce l'arrivée des ouvriers mi-juin... «Les travaux devraient avoir lieu cet été», dit-elle. «Le montage financier est quasiment attaché.»

Les échéanciers sont serrés. Les pelles peuvent s'activer entre la fin du Carrefour international de théâtre en juin et le début de la nouvelle saison, à la rentrée culturelle de l'automne.

L'entreprise sera d'une envergure certaine. Le projet a d'ailleurs été séparé en neuf thèmes (voir le tableau).

Construit en 1942, le bâtiment de la rue Crémazie Est a fait l'objet d'une reconversion pour devenir un théâtre en 1985, nous rappelle un historique inclus dans les documents consultés. À l'étroit, l'institution de la haute ville a lancé une seconde vague de rénos en 2000 avec un agrandissement et un rafraîchissement.

Tout indique que le Théâtre Périscope a obtenu l'aide... (Infographie Le Soleil) - image 2.0

Agrandir

Infographie Le Soleil

«Situation urgente»

Il semble toutefois que le rapiècement n'ait pas permis d'aménager confortablement l'antre culturel. «L'institution a plusieurs préoccupations quant à la sécurité des occupants, à la salubrité, aux notions d'efficacité énergétique et de fonctionnement général», lit-on. 

Le statu quo est devenu intenable, note la direction. La «situation» serait «importante, voire urgente». «Un ensemble d'événements a entraîné le report de travaux qui, aujourd'hui, s'avèrent essentiels.»

Il a cependant fallu investir nombre d'années pour que la demande de financement du Périscope chemine dans les officines gouvernementales. Les premières démarches ont été faites en 2009. Le ministère de la Culture du Québec a finalement embarqué en 2015. À moins d'un revirement surprenant, le fédéral en fera de même en 2017.

En novembre dernier, le gouvernement de Philippe Couillard avait recyclé l'annonce de sa contribution qui datait de l'été 2015, environ 1,1 million $. La Ville de Québec promet aussi sa part depuis 2015, soit 250 000 $.

Le Périscope évaluait alors avoir besoin de 2,8 millions $ pour mener sa barque. Les récents appels d'offres font plutôt état d'une enveloppe globale de 3 043 681,94 $ plus les taxes, pour une facture tournant autour de 3,5 millions $.

Au fait, le jour de la publication des appels d'offres, le 10 janvier, le ministre Jean-Yves Duclos devait faire une annonce au nom de la ministre du Patrimoine... au Périscope. Il avait annulé l'événement. Partie remise.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer