• Le Soleil > 
  • Arts > 
  • Théâtre 
  • > «La liste de mes envies»: ça ne change pas le monde, sauf que... 

«La liste de mes envies»: ça ne change pas le monde, sauf que...

Influencée par des copines un peu fofolles, Jocelyne... (Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve)

Agrandir

Influencée par des copines un peu fofolles, Jocelyne (Marie-Chantal Perron) achète un billet de loterie qui la rendra plus riche de 18 millions $.

Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) CRITIQUE / On dit que l'argent ne fait pas le bonheur... On dit aussi qu'un tiens vaut mieux que deux tu l'auras. Colorée à souhait, la pièce La liste de mes envies est un peu assise entre ces deux dictons, portée par la présence lumineuse et attendrissante de Marie-Chantal Perron, qui trouve ici un rôle à sa mesure.

Dans cette adaptation du roman à succès de l'écrivain et publicitaire français Grégoire Delacourt, nous allons à la rencontre de Jocelyne (Perron), propriétaire de boutique au bonheur facile. Du moins en apparence... Parce qu'on comprend vite que la vie ne l'a pas ménagée, si bien qu'elle s'est résignée à se contenter de moins que ce qu'elle espérait dans sa jeunesse : un mariage semi-heureux avec un homme parfois rustre (Steve Laplante), des enfants dont elle est fière, mais qui ne sont pas très présents, un père malade (Marc Legault) dont elle prend soin même s'il l'oublie toutes les six minutes. Influencée par des copines un peu fofolles, elle achète un billet de loterie qui la rendra plus riche de 18 millions $. Et voilà que ce que la majorité des gens verraient comme une bénédiction s'approche davantage de la malédiction pour celle qui fait depuis longtemps la grève du rêve; et qui craint, en empochant son chèque, de chambouler un bonheur certes modeste et imparfait, mais bien réel à ses yeux.

Dans cette comédie dramatique produite par Juste pour rire et habilement adaptée en québécois par Maryse Warda, c'est plus souvent le volet comique qui est exploité, alimenté principalement par les personnages joyeusement délurés incarnés par Anick Lemay et Tammy Verge. Mais quand le drame s'invite, il ne le fait pas dans la retenue. On joue un peu dans les extrêmes, ici, en passant en quelques instants de segments presque caricaturaux à une ambiance carrément tragique. Quelques excès vite pardonnés tant la Jocelyne campée par Marie-Chantal Perron a su nous attendrir. Vibrante dans son inertie, elle l'est aussi dans ses larmes. Ça tombe sous le sens.

Dans une mise en scène de Marie-Thérèse Fortin, la pièce La liste de mes envies est présentée une nouvelle fois lundi soir à la salle Albert-Rousseau.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer