Marie-Hélène Gendreau: parée au décollage

Marie-Hélène Gendreau a mis en scène Un coup... (Photothèque Le Soleil, Pascal Ratthé)

Agrandir

Marie-Hélène Gendreau a mis en scène Un coup de maître pour le Nouveau théâtre de l'Île d'Orléans.

Photothèque Le Soleil, Pascal Ratthé

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) On la connaît pour la mise en scène des univers sombres et scabreux de Trainspotting et de Tom à la ferme ou pour ses rôles dans Complexe G30 viesLance et compte et Les 3 p'tits cochons. Marie-Hélène Gendreau a toutefois une autre corde à son arc, celle de la comédie estivale, où sa direction d'acteurs implique sueur, rire et décollages.

La comédienne a longtemps mené sa vie entre Québec, où elle faisait du théâtre de création, et Montréal, où elle décrochait des auditions. L'amour du théâtre et l'amour tout court l'ont toutefois fait choisir Québec pour de bon, même si elle flirte encore un peu avec la métropole pour des tournages de courte durée. Depuis qu'elle a dirigé L'Ouest solitaire à Premier Acte en 2007, la mise en scène prend aussi de plus en plus de place. 

«On n'est pas nombreuses à Québec à s'attaquer à orchestrer un show, alors qu'on est nombreuses à avoir un talent comparable et des minois interchangeables. Mon tour revient beaucoup plus vite à la mise en scène qu'en jeu», constate Marie-Hélène Gendreau, qui ne délaisserait pas pour autant son métier d'actrice. «Je jouais dans Projet BBQ aux Chantiers [du Carrefour international de théâtre de Québec] et j'étais tellement contente qu'on m'appelle pour jouer et que ça ne repose pas sur moi! Tu as beau rester cool et ne pas te prendre pour une autre, la camaraderie n'est pas la même entre acteurs que lorsque tu es la chef d'orchestre. Et quand le show part, tu es chez vous, ton travail est terminé.»

Qu'à cela ne tienne, tant qu'elle tient le gouvernail, la metteure en scène ne laisse aucun répit aux acteurs. «Ils sont étonnés lorsque je leur sors des trucs comme: "Mords la porte!" Je voudrais qu'ils puissent grimper partout», indique celle qui a fait ajouter un deuxième étage au décor d'Un coup de maître, qu'elle a mise en scène pour cet été au Nouveau théâtre de l'Île d'Orléans. «Il faut qu'on les voie mouiller leur chemise.» 

Servir la comédie

La pièce est signée Claude Montminy, qui codirige le théâtre avec le comédien Sébastien Dorval. Tous deux jouent également dans la production. Gendreau a déjà monté Le voleur d'occasion, aussi de Montminy, au Caveau-théâtre de Trois-Pistoles après le départ de Victor-Lévy Beaulieu. En 2014, elle a aussi mis en scène Le gai mariage du Théâtre Voix d'accès, au Petit Champlain.

«J'ai le désir de créer pour des gens qu'on ne rejoint pas en saison régulière. Les gars [Montminy et Dorval] ont fait un petit sondage sur leur clientèle, et il y en a à peu près les deux tiers qui ne fréquentent jamais d'autres types de théâtre», indique-t-elle. «Ça fait du bien de décoller un peu. En théâtre d'été parfois, on ne se le cachera pas, la situation est mince, mais il faut servir ça au complet.» Pour ce faire, elle n'hésite pas à trouver des pistes de délires et à décoller du réalisme. Elle aura de la matière avec les quatre personnages éclectiques joués par Catherine Simard - une étudiante russe bohème et une vieille fumeuse aux appétits inusités, entre autres.

Pour remplir la galerie où se déroule la pièce, l'équipe du théâtre a sollicité les artistes de l'île d'Orléans, qui ont été nombreux à répondre à l'invitation. «Sur l'Île, les gens se tiennent, ils savent que le théâtre contribue à l'économie. L'assistance a augmenté de 15 % il y a deux ans et de 8 % l'an dernier», note Gendreau, qui croit qu'une bonne comédie et des performances d'acteurs demeurent la meilleure recette estivale.

«Je crois qu'il ne faut pas essayer d'amener le théâtre d'été dans un autre registre. Il est ce qu'il est et il est noble.»

Un coup de maî­­tre, mise en scène par Marie-Hélène Gendreau, sera pré­sentée du 25 juin au 4 septembre au Nouveau théâtre de l'Île d'Orléans (1721, che­min Royal, 418 828-0967).

Partager

À lire aussi

  • L'été théâtre en trois temps

    Théâtre

    L'été théâtre en trois temps

    Pour Marie-Hélène Gendreau, Nancy Bernier et Nathalie Mallette, le théâtre d'été est à la fois une machine comique complexe, une permission de... »

  • Nathalie Mallette: un heureux mariage

    Théâtre

    Nathalie Mallette: un heureux mariage

    Nathalie Mallette est de retour comme tête d'affiche à Beaumont Saint-Michel. La petite municipalité où est ancré le plus gros théâtre d'été de la... »

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer