Frédéric Dubois quitte le Périscope

Frédéric Dubois laissera dans quelques semaines ses fonctions... (Photothèque Le Soleil, Yan Doublet)

Agrandir

Frédéric Dubois laissera dans quelques semaines ses fonctions de coordonnateur au Périscope pour assurer la direction artistique de la section française de l'École nationale de théâtre du Canada, à Montréal.

Photothèque Le Soleil, Yan Doublet

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Après Jacques Leblanc, qui quitte La Bordée pour le Conservatoire d'art dramatique de Québec, voilà qu'un autre directeur de théâtre de la capitale sautera sous peu la clôture : Frédéric Dubois laissera dans quelques semaines ses fonctions de coordonnateur au Périscope pour assurer la direction artistique de la section française de l'École nationale de théâtre du Canada, à Montréal.

À entendre le principal intéressé, ces nouvelles fonctions déferlent dans sa vie comme une vague. «Et j'ai envie de surfer dessus!» lance Frédéric Dubois, qui n'avait selon ses dires aucune idée qu'il se dirigerait dans cette voie il y a quelques mois. On l'a invité à poser sa candidature, il a décidé d'aller voir... «Et je l'ai eu», résume l'homme de théâtre, qui prévoyait réorienter ses activités au terme de l'horizon de cinq ans qu'il s'était fixé au Périscope.

Fier de ce qu'il a accompli au théâtre de la rue Crémazie, fébrile devant le défi qui l'attend, triste de «fermer la porte sur 20 ans de présence théâtrale à Québec»... Les émotions se bousculent chez Frédéric Dubois ces jours-ci. «J'ai été privilégié, estime-t-il. Très tôt, Marie-Thérèse Fortin m'a invité à faire une mise en scène au Trident. Même chose à La Bordée avec Jack Robitaille. Au Gros Mécano, il y a eu La librairie... Ç'a été des étapes très importantes dans ma vie. Et je suis convaincu qu'elles n'auraient pas pu m'arriver si je n'avais pas été à Québec.»

Des étapes qui l'ont aussi mené au Carrefour international de théâtre et au parcours déambulatoire Où tu vas quand tu dors en marchant...?, qu'il coordonnera pour la dernière fois dès la fin mai.

Un pied à Québec

Frédéric Dubois entrera officiellement en fonction à l'École nationale de théâtre à la rentrée d'automne et occupera son poste de directeur à temps plein en décembre. «Ce que je me donne comme objectif, c'est que l'École soit non seulement un moteur pour ses étudiants, mais qu'elle génère aussi beaucoup d'énergie dans le milieu. Ça fait entre autres partie de mon mandat», note-t-il.

Frédéric Dubois gardera un pied à Québec où sa compagnie, le Théâtre des Fonds de Tiroirs, demeurera ancrée. Il prendra par ailleurs en quelque sorte sa revanche sur l'École nationale de théâtre, où sa candidature d'étudiant avait été rejetée. «Je n'ai même pas été pris au stage. C'était la pire audition que j'ai faite! Je me suis planté solide!» rigole-t-il.

L'équipe du Périscope se réunira bientôt pour élaborer le processus de sélection du prochain coordonnateur artistique. La personne choisie entrera en poste au début de la saison 2016-2017.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer