Des humains entre ciel et terre au Trident

Le théâtre du Trident a présenté lundi les... (Stéphane Bourgeois & Hélène Bouffard)

Agrandir

Le théâtre du Trident a présenté lundi les pièces qui composeront sa programmation 2016-2017.

Stéphane Bourgeois & Hélène Bouffard

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Les cinq pièces qui composent la programmation 2016-2017 du théâtre du Trident parlent de nous, les humains, et racontent des histoires extraordinaires bien ancrées sur terre ou qui touchent aux étoiles, au cirque et à la physique quantique.

Robert Lepage, dont l'interprétation du marquis de Sade a marqué les esprits cette année dans Quills, ouvrira la saison avec son plus récent solo 887, présenté à Ottawa et Montréal cette année. S'intéressant aux mécanismes de la mémoire, le créateur plonge dans son enfance, à Québec, et est représenté comme un géant au milieu de marionnettes miniatures. «C'est vraiment la suite de La face cachée de la lune, sauf qu'il parle de son père», indique Anne-Marie Olivier, codirectrice générale et directrice artistique du Trident. «On est extrêmement honoré, parce qu'on sait que c'est probablement la dernière fois qu'on l'accueille au Trident, avec l'ouverture du Diamant [en 2018].»

La seconde pièce de l'automne sera Les bons débarras, d'après le film du même nom avec Charlotte Laurier et Marie Tifo et dont le scénario est signé par Réjean Ducharme. «J'aime l'idée que les institutions soient là pour faire connaître le travail de nos géants, souligne Anne-Marie Olivier. Je ne veux pas qu'on oublie Ducharme. Pour une certaine génération, ça ne sonne aucune cloche, et ça me fait paniquer!» L'idée est venue de Frédéric Dubois, qui a maintes fois donné vie aux écrits de l'auteur fantôme avec le Théâtre des fonds de tiroirs et qui signera la mise en scène.

Le Trident ouvrira 2017 avec Songe d'une nuit d'été, son «classique» de la saison. «Mais vous ne l'aurez jamais vu comme ça», assure toutefois Anne-Marie Olivier. «En voyant le travail qu'Olivier Normand fait, tout ce que ça dégage comme onirisme, j'ai eu envie de lui demander s'il était game de faire une vraie relecture, de garder ce qu'il aime, de changer des scènes par des chorégraphies», explique-t-elle. Le metteur en scène fera appel à trois acrobates de FlipFabriQue, avec qui il collabore notamment pour Crépuscule, présenté pendant l'été à l'Agora du Port de Québec. Certains spectateurs se rappelleront que la pièce avait été montée au Trident en 1995, dans une mise en scène de Robert Lepage incluant un bassin d'eau. «La contorsionniste Angela Laurier jouait Puck», rappelle la directrice artistique.

La «découverte» de la saison sera vraisemblablement Constellations de Nick Payne, un jeune auteur britannique qui rafle de nombreux prix. «Ça part de la théorie que toutes les décisions que tu prends ou que tu ne prends pas se retrouvent dans des univers parallèles. Ce sont tous les possibles d'une rencontre entre deux personnes», résume Anne-Marie Olivier, qui a trouvé le texte rafraîchissant et lumineux. C'est d'ailleurs une des constantes de la saison prochaine : «On sait qu'il y a des choses terribles qui se produisent dans le monde, mais j'avais justement envie d'histoires qui nous tirent vers le haut, qui sont porteuses d'espoir», note-t-elle.

Pour la première fois depuis qu'elle est à la direction artistique du Trident, celle-ci présentera une des créations, en collaboration avec sa compagnie Bienvenue aux dames. Venir au monde, la suite naturelle de Faire l'amour, présenté au Périscope, conclura la saison. «On a vraiment aimé ça travailler avec des histoires vraies. Pour Faire l'amour, on en avait recueilli une centaine, là on en voudrait dix fois plus. C'est comme une étude sociologique, qui permet d'exprimer la pluralité des choses», indique-t-elle.

En parallèle des pièces, le Trident continuera de proposer des ateliers créatifs pour la famille baptisés Les Étincelles.

Tous les détails à letrident.com.

La 46e saison du Trident en bref

1   887 de et par Robert Lepage 

Une coproduction d'Ex Machina.

Du 13 septembre au 8 octobre 2016

2   Les bons débarras de Réjean Ducharme, par Frédéric Dubois 

Une coproduction du Théâtre des fonds de tiroirs. Du 1er au 26 novembre 2016

3   Le songe d'une nuit d'été de William Shakespeare, par Olivier Normand 

Une coproduction de FlipFabriQue. Du 17 janvier au 11 février 2017

4   Constellations de Nick Payne, par Jean-Philippe Joubert

Du 7 mars au 2 avril 2017

5   Venir au monde d'Anne-Marie Olivier, par Véronique Côté 

En collaboration avec Bienvenue aux dames. Du 25 avril au 20 mai 2017

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer