Cliff Cardinal: du théâtre à l'étouffée

Cliff Cardinal... (Akipari)

Agrandir

Cliff Cardinal

Akipari

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

Bas les masques

Arts

Bas les masques

CHAQUE SEMAINE, APPRENEZ À MIEUX CONNAÎTRE UN ARTISTE QUI FAIT BOUGER LA SCÈNE THÉÂTRALE DE QUÉBEC. »

(Québec) Une réserve amérindienne, une jeunesse sans repères, un désoeuvrement qu'on fuit à grandes bouffées de gaz inhalées... Cliff Cardinal ne souhaitait pas faire de politique ni jouer les militants. Mais oui, il en avait long à dire lorsqu'il s'est attaqué à la pièce Huff, qui prend l'affiche au Périscope la semaine prochaine.

Au bout du fil, le Torontois ne passe pas par quatre chemins : «Je dénonçais cette société raciste et privilégiée qui laisse des enfants dans la misère. Ça fait longtemps que cette merde aurait dû cesser», lance l'auteur et comédien aux racines autochtones, qui porte ces jours-ci sa création d'un océan à l'autre. 

Fils de l'actrice Tantoo Cardinal, le jeune homme a poussé entre les États-Unis et la Ville Reine. «Je n'ai pas grandi sur une réserve. Je ne m'identifie pas tant aux gens qui vivent sur la réserve ou à l'expérience d'arriver en ville après l'avoir quittée», précise d'emblée celui qui se qualifie d'«outsider». Il embrasse toutefois le qualificatif «indien» et se dit mû par un attachement fort envers cette communauté. 

«L'expression "Premières nations" fait référence à un concept auquel je ne m'identifie pas tant, précise-t-il. Je n'ai pas de sentiment d'appartenance envers la bande d'où je viens. Mais je m'identifie beaucoup au fait que Christophe Colomb soit arrivé ici en 1492 et qu'il nous ait appelés "Indiens". Et puis cette expérience occidentale est survenue avec les États-Unis et le Canada. Des gens ont été sacrifiés à cause de ça. Ces gens sont les Indiens, qu'on les appelle Cris, Lakotas ou tous ces autres beaux mots qui ont été préservés. Mais pour moi, c'est important qu'on se souvienne de ceux qui ont souffert et qui continuent de souffrir.»

La pièce Huff est née de ce besoin de dépeindre l'isolement de la jeunesse sur une réserve autochtone. «C'est puissant. Ce petit groupe est la sous-culture la plus taboue au Canada», explique son auteur. Comme point de départ, le phénomène du huffing ou le fait de se droguer en respirant des vapeurs d'essence, de colle ou de solvant. Seul sur scène, Cliff Cardinal interprète une vingtaine de personnages dans cette oeuvre voulue percutante (le comédien promet de garder son public «actif»), mais aussi humaine et drôle. 

«Le moteur de la pièce est la douleur, la honte, décrit-il. Et l'incapacité à respirer est un thème qui traverse l'histoire. Quand tu inhales du gaz, tu coupes l'oxygène à ton cerveau d'une manière très violente. Il y a des éléments dans la pièce qui servent à poétiser la honte, qui font sentir cette douleur. Mais à l'inverse, il y en a d'autres qui montrent à quel point ça fait du bien de respirer et de rire...»

Huff sera présentée à Québec dans sa version originale anglaise, avec des surtitres en français créés pour l'occasion par le dramaturge Étienne Lepage. S'il n'ose pas encore espérer voir sa pièce reprise dans l'autre langue officielle, Cliff Cardinal se réjouit du premier pas qui a été franchi ici. 

«Je fais confiance à Étienne, son art me semble très près du mien, résume-t-il. On dit que certaines choses se perdent et d'autres sont gagnées dans la traduction. J'ai hâte de voir ce que ça donnera. Ç'a été très excitant de regarder la pièce à travers cette lentille, de voir quelqu'un la lire avec autant d'attention. Je l'ai entendu en lire des extraits. C'est fascinant de voir le texte bouger en français, même si ce n'est qu'à petits pas, à travers des surtitres...»

Questions/Réponses

Q Quel a été votre premier contact avec le théâtre?

R Probablement en étant bébé, dans les bras d'un assistant-metteur en scène en train de regarder ma mère répéter. J'ai pratiquement été élevé dans une salle de répétition. 

Q Quelle est votre dernière pensée avant d'entrer en scène?

R Ça pourrait être la toute dernière fois. Si j'ai quelque chose à dire ou à faire, il faut que ce soit maintenant. 

Q Quel sera votre prochain projet?

R Je suis actuellement auteur en résidence à la compagnie VideoCabaret à Toronto. J'ai des projets en développement au Théâtre Tarragon et avec les compagnies Culture Storm et Soul Pepper. Et la pièce pour enfant que j'ai écrite, Sidewalk Chalk, est actuellement en tournée.

Q Quel rôle rêvez-vous de jouer?

R Ce que j'ai envie de jouer, j'ai tendance à me l'écrire. Donc je n'ai pas à fantasmer trop fort pour que ça se réalise! Une amie m'a dit que le succès, c'est de marcher dans ta propre intégrité. J'aime beaucoup cette idée. 

Q Un mot qui représente l'expérience théâtrale à vos yeux?

R Église. Nous pouvons tous mourir à tout moment. Mais le fait qu'on se soit rassemblés dans le noir et qu'on ait écouté ensemble des histoires qui créent des mythes à partir de nos petites existences insignifiantes, ça nous donne de l'importance. Ma vie gagne de l'importance dans ce rassemblement, dans le fait de s'identifier à ce qui se passe sur scène, dans cette expérience humaine. Je ne suis pas un gars spirituel qui croit en l'enfer ou le paradis. Mais je peux dire en toute innocence qu'on retrouve tout ça au théâtre.

À l'affiche

  • Quoi: Huff (spectacle en anglais surtitré en français)
  • Texte et interprétation: Cliff Cardinal
  • Mise en scène: Karin Randoja
  • Quand: du 16 au 20 février
  • : Théâtre Périscope
  • Billets: 22 $ en prévente, 35 $ à partir du 16 février
  • Tél.: 418 529-2183
  • Info.: theatreperiscope.qc.ca

et aussi...

Grace 

Théâtre Périscope

Jusqu'au 13 février

Matéo et la suite du monde

La Bordée

Jusqu'au 13 février

Circus Incognitus

Les Gros Becs

Jusqu'au 14 février

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer