• Le Soleil > 
  • Arts > 
  • Théâtre 
  • > Prix d'excellence des arts et de la culture: hommages tissés serrés 

Prix d'excellence des arts et de la culture: hommages tissés serrés

La palme de l'émotion est revenue à Patric... (Le Soleil, Pascal Ratthé)

Agrandir

La palme de l'émotion est revenue à Patric Saucier, lauréat du prix Paul-Hébert pour son interprétation de Big Daddy dans La chatte sur un toit brûlant. Tout juste revenu de trois mois de résidence d'écriture à Paris, le comédien s'est dit touché d'être récompensé pour «un des plus beaux rôles de sa carrière» et de recevoir «son premier prix à Québec en 25 ans».

Le Soleil, Pascal Ratthé

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Prévisibles, les remises de prix? Pas pour la plupart des lauréats de cette année des Prix d'excellence des arts et de la culture de la Ville de Québec, chaudement émus de se voir accorder une belle dose d'amour et d'applaudissements, qu'ils ont redistribuée généreusement à leurs pairs. Le milieu artistique est tissé serré en ces temps d'austérité.

La palme de l'émotion est revenue à Patric Saucier, lauréat du prix Paul-Hébert pour son interprétation de Big Daddy dans La chatte sur un toit brûlant. Tout juste revenu de trois mois de résidence d'écriture à Paris, le comédien s'est dit touché d'être récompensé pour «un des plus beaux rôles de sa carrière» et de recevoir «son premier prix à Québec en 25 ans».

La pièce qui a clos la saison à La Bordée a aussi vu ses costumes couronnés par le Prix du Fonds de Théâtre du Vieux-Québec, décerné à Maude Audet.

Saucier a salué l'audace du jeune metteur en scène Maxime Robin, qui a lui-même remporté le Prix de la meilleure mise en scène pour Photosensibles, présenté à Premier Acte. Ce diffuseur, où les artistes peuvent se permettre d'explorer, est d'ailleurs le théâtre de Québec a avoir raflé le plus de récompenses : Noémie O'Farrell a reçu le prix Prix Janine-Angers (rôle de soutien) pour son rôle dans Photosensibles, Jean-François Labbé a reçu le Prix Paul-Bussières (scénographie) pour Mes enfants n'ont pas peur du noir et Catherine Simard, le Prix Nicky-Roy (acteur prometteur) pour Envies.

Deux concepteurs de Macbeth, présenté au Trident, ont aussi été primés. Le Prix Jaques-Pelletier (éclairages) a été remis à Sonoyo Nishikawa et le Prix Bernard-Bonnier (musique) a été décerné à Stéphane Caron.

L'Orchestre d'Hommes-Orchestres a raflé le Prix Ville de Québec pour le tableau Les palais, qui venait clore avec débordements et mélancolie le parcours Où tu vas quand tu dors en marchant...? ainsi que pour Convoi, où les musiciens allaient à la rencontre des gens. La bande à six têtes a tenu à dire merci «pour tous ces petits endroits qui font qu'on peut grandir dans une ville, et se rendre jusqu'à une grande machine comme le Carrefour [de théâtre]».

Littérature, arts visuels, musique

Côté littérature, le Prix du développement culturel a été remis à Antoine Tanguay, fondateur et directeur artistique de la maison d'édition Alto, qui fête ses 10 ans. Ému, le nouveau papa a dit avoir vécu une «grosse année, mais remplie d'amour». Il sera à Ottawa dans quelques jours pour voir l'auteur Nicolas Dickner, une des signatures fortes de sa maison, recevoir son prix du Gouverneur général. Le Prix de la personnalité littéraire, remis par L'Institut Canadien, a été remis au poète Michel Pleau.

En arts visuels, le collectif BGL a remporté le Prix du Conseil de la culture pour le rayonnement international, notamment pour avoir été sélectionné et s'être fait remarquer à la Biennale de Venise. Par la bouche de leur galeriste Norbert Langlois, ils ont remercié les gens autour d'eux «qui aiment la vie, la sensualité et l'art» et qui les inspirent.

Charles Fleury a raflé le Prix Videre Relève pour son exposition Apparitions futuristes : en aval des couches et du suprême, présentée à VU. Jacynthe Carrier a reçu le Prix Videre Création pour le très beau projet Les eux, présenté à La Bande Vidéo. Don Darby, créateur de bestiaire et sondeur de l'âme humaine, s'est vu remettre le Prix Videre Reconnaissance.

En musique, Guy Lessard reçoit le Prix de la Fondation de l'opéra de Québec pour son travail auprès des jeunes chanteurs alors que le Prix Société du Palais Montcalm est remis à Jeunes musiciens du monde. 

La Chambre de commerce a aussi souligné l'engagement de Denis Blondeau Assurances pour son soutien à Entr'actes et de Exceldor et Paule Gauthier pour leur soutien à la Fondation du Musée des beaux-arts du Québec.

La soirée, qui se déroulait au Musée de la civilisation, était animée par le coloré Nicolas Jobin, qui s'est permis un numéro musical à la Bollywood en milieu de gala. Le thème était l'audace, mais il aurait pu tout aussi bien être celui du partage, des amitiés et des premières fois.

Vingt-deux prix et des bourses totalisant 24 500 $ ont été remis lors de ces 29es Prix d'excellence.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer