Trainspotting à La Bordée: faire une différence

Après un témoignage marquant à la suite de... (Le Soleil, Pascal Ratthé)

Agrandir

Après un témoignage marquant à la suite de sa première mise en scène de Trainspotting en 2013, la metteure en scène Marie-Hélène Gendreau remonte la pièce, consciente de l'impact que le théâtre peut avoir dans la vie de quelqu'un. «C'est la plus belle récompense», pense-t-elle.

Le Soleil, Pascal Ratthé

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) L'effet de l'art sur les gens est souvent difficile à mesurer. Grâce au jeune Sébastien Delorme, la metteure en scène Marie-Hélène Gendreau sait désormais que le théâtre peut changer le monde.

En 2013, elle monte à Premier Acte la pièce Trainspotting, qui parle d'un groupe de junkies d'Édimbourg. La petite salle exiguë affiche toujours complet. «Beaucoup de gens s'aventuraient et on s'apercevait bien qu'ils étaient intoxiqués», raconte la metteure en scène. 

Au début de la pièce, les gens rient, se bidonnent. Mais quand la descente aux enfers s'amorce, «ça se prenait les mains, ça pleurait, illustre-t-elle. Il y avait une communion. Le quatrième mur du théâtre n'existait plus. Il s'est vraiment passé quelque chose d'assez exceptionnel.»

À la fin des représentations, elle reçoit une lettre d'un intervenant qui était venu assister au spectacle avec un garçon de 26 ans aux prises avec des problèmes de drogue. «Il racontait que le jeune avait vécu la catharsis en voyant la pièce, relate Marie-Hélène Gendreau, que c'était un événement important dans sa prise en charge, dans sa cure de désintoxication.» Ce jeune homme, c'est Sébastien Delorme (pas le comédien). «C'est la plus belle récompense, admet la metteure en scène. Parce que c'est aride aujourd'hui de faire du théâtre quand tu es mère de famille. C'est un acte de résistance. Une infirmière entre travailler et elle est sûre qu'elle aide du monde aujourd'hui. Nous, on est dans les idées, on n'a pas le pouls réel de l'aide qu'on peut apporter, de comment les gens réfléchissent, deviennent meilleurs. Comme on sait qu'on a eu un impact positif dans la vie d'un être humain, on le fait encore plus pour les bonnes valeurs.»

Quand est venu le temps de remonter la pièce, cette fois à La Bordée, Marie-Hélène Gendreau a voulu rencontrer Sébastien Delorme. Deux ans et demi après, il est toujours sobre. Il participe même au spectacle puisqu'il donne un coup de main pour le son. «Son rêve, c'est de faire de la musique pour des shows de théâtre, avance Marie-Hélène Gendreau. Il est à deux pas de pouvoir faire ça de sa vie.»

Univers tordus

On se souvient tous du film Trainspotting de Danny Boyle, devenu culte en 1996, et dont on devrait voir la suite, a annoncé le réalisateur. Mais la pièce est davantage basée sur le roman d'Irvine Welsh écrit en 1993, que Wajdi Mouawad a traduit pour une adaptation au Quat'Sous à Montréal.

La première mouture de Trainspotting à Premier Acte a reçu trois récompenses aux Prix d'excellence des arts et de la culture en 2013, dont celle de la meilleure mise en scène. «Le spectacle, on ne le cherche pas ailleurs. On a tellement eu de reconnaissance que ça aurait été une erreur de m'en aller ailleurs. Il a grandi, par exemple», précise Marie-Hélène Gendreau.

Le décor a pris de l'ampleur et se déploie maintenant sur trois étages. On peut y voir un chemin de fer et des vitrines de magasins placardées, qui deviennent des wagons de train sous un autre éclairage. L'acteur Marco Poulin s'est également ajouté à la distribution qui compte maintenant cinq personnages. Et Uberko a composé une musique originale.

En plus de la mise en scène de Trainspotting, Marie-Hélène Gendreau fera celle de Sur la montagne nue à Premier Acte en novembre, en plus de jouer dans la pièce. Elle sera aussi comédienne dans Matéo et la suite du monde en janvier à La Bordée. Et on la retrouvera dans le rôle de Joëlle dans Complexe G début 2016 à TVA.

Malgré «la candeur de sa blondeur», comme elle le dit elle-même, elle aime explorer les univers tordus, comme celui de L'Ouest solitaire de Martin McDonagh, auquel elle s'est attaquée en 2007. «C'est vraiment des eaux que j'aime fouiller, les travers humains, la complexité, quand il y a un vide, un manque d'espoir. C'est étranger aux choix de vie que je fais, mais ce n'est pas à mille lieues des observations qu'on fait tous.»

Lorsqu'elle a su qu'elle allait mettre en scène Trainspotting, elle avait - heureux hasard - déjà prévu se rendre en voyage en famille à Édimbourg, en Écosse. Sa visite dans le quartier de Leith, où traînent le personnage principal Mark Renton (Lucien Ratio) et ses amis, l'a marquée. «Ça a été assez éprouvant, admet-elle. Disons que mon bébé avait l'air trop en santé dans sa poussette neuve! On sentait qu'on détonnait un peu. C'est assez aride comme quartier.» Des Mark Renton, elle en a vus pour vrai. Des jeunes hommes fortement intoxiqués qui vivent comme s'il n'y avait pas de lendemains. Des jeunes hommes qui, comme Mark Renton ou Sébastien Delorme, finissent parfois par s'en sortir.

À l'affiche

Titre : Trainspotting

Mise en scène : Marie-Hélène Gendreau

Texte : adaptation du roman d'Irvine Welsh par Harry Gibson. Traduction : Wajdi Mouawad

Interprétation : Charles-Étienne Beaulne, Claude Breton-Potvin, Jean-Pierre Cloutier, Marco Poulin, Lucien Ratio

Salle : La Bordée

Dates : du 27 octobre au 21 novembre

Synopsis : Sans emploi, sans le sou, sans repères, Mark Renton erre avec ses amis dans la banlieue d'Édimbourg, en Écosse. Il raconte la déchéance dans laquelle ses amis d'enfance et lui se sont enlisés. Ils ont trouvé refuge dans l'univers de la drogue, croyant rendre leur existence plus supportable. Entre l'extase du buzz et l'état de manque, Mark pose un regard lucide et amer sur un monde qui semble avoir repoussé dans l'ombre toute une frange de sa génération.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer