Vinci: réflexions troubles

Frédéric Dubois et sa scénographe ont dressé sur... (Le Soleil, Erick Labbé)

Agrandir

Frédéric Dubois et sa scénographe ont dressé sur la scène des rangées de panneaux transparents. À l'aide d'éclairages imaginatifs, ils isolent, reflètent et dédoublent les éléments pertinents au gré de l'action.

Le Soleil, Erick Labbé

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Le Périscope a eu un éclair de génie pour l'ouverture de sa 30e saison : la reprise de Vinci. Le premier spectacle solo de Robert Lepage a fortement marqué les esprits, au point de se voir affubler d'une aura légendaire. L'entreprise était donc périlleuse et cette production de Frédéric Dubois, avec Olivier Normand dans le rôle-titre, évite la plupart des pièges.

Vinci a beau être une oeuvre de jeunesse, elle propose de troublantes réflexions sur l'art et la vie à travers le drame de Philippe. Le photographe vit mal l'échec de son exposition récente - il souffre du syndrome de l'imposteur - et le suicide de son meilleur ami. 

Dépressif, il s'envole pour l'Europe en quête d'une catharsis. De Londres à Vinci, en passant par Florence, ses pas le mènent sur ceux de Leonard de Vinci, le génie du XVe siècle qui a révolutionné l'art et la pensée humaine.

On connaît l'affection de Vinci pour les jeux de miroirs et la réflexion, au propre comme au figuré. Pour l'illustrer, Frédéric Dubois et sa scénographe Marie-Renée Bourget Harvey ont dressé sur la scène des rangées de panneaux transparents. À l'aide des éclairages imaginatifs de Caroline Ross, ils isolent, reflètent et dédoublent les éléments pertinents au gré de l'action. C'est franchement très réussi.

Je n'ai pas vu Vinci à sa création et il n'y a pas de captation (publique) du spectacle. C'est une bonne chose puisque la plupart des gens peuvent apprécier cette version sans qu'elle souffre de la comparaison avec celle de Lepage. Sauf que la présence de ce dernier, plus encore que Vinci d'ailleurs, hante la pièce.

Chaque saynète représente autant de facettes de son talent de créateur. Ici, son écriture visuelle, là, son humour pince-sans-rire. On imagine sans peine son aisance à passer d'un personnage à l'autre... Même dans une autre mise en scène et avec un autre interprète, ça reste du Lepage. Et même 30 ans plus tard, c'est l'humanisme et la pertinence du texte qui frappe - ce qui n'est pas ce qui vient spontanément à l'esprit, habituellement, quand on parle de son théâtre.

Bon, même si Olivier Normand ne maîtrise pas avec autant de perfection l'art de la métamorphose minimaliste, il incarne tout de même Philippe (et les autres personnages) avec beaucoup de brio et d'aplomb, tout en négociant les changements de registre sans coup férir. Son jeu mise sur la spontanéité et il s'avère tout à fait convaincant dans l'illustration des états d'âme de Philippe. 

La présentation de mardi soir a malheureusement été entachée par un grand trou de mémoire de Pierre Philippe Guay, qui interprète quelques personnages secondaires. Seul sur scène, il a été incapable de livrer l'introduction en italien (traduite en surtitres), même après plusieurs essais. Il a finalement lu celle-ci en coulisses. Le malaise a fini par se dissiper, mais c'était bien mal parti. Heureusement, les deux interprètes ne se sont pas laissés distraire et le reste de la représentation s'est déroulé sans anicroche.

Vinci est un spectacle sur la transmission. En ce sens, il faut féliciter l'équipe de Périscope, Frédéric Dubois en tête, d'avoir remonté une pièce du répertoire récent dont le discours s'avère toujours aussi juste. Et de nous démontrer à quel point Robert Lepage était un créateur exceptionnel, dès ses débuts! La production lui rend justice.

La pièce Vinci demeure à l'affiche jusqu'au 26 septembre, au Périscope.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer