La Roche à Veillon: Ricardo, Di Stasio... Clémentine?

Le metteur en scène Michel-Maxime Legault (deuxième à... (Le Soleil, Erick Labbé)

Agrandir

Le metteur en scène Michel-Maxime Legault (deuxième à partir de la gauche) en compagnie des comédiens de la pièceÀ la Clémentine, Clément Beaumont, Bertrand Alain, Gabriel Fournier et Frédérique Bradet.

Le Soleil, Erick Labbé

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
<p>Isabelle Houde</p>

(Québec) La pièce Cookin' With Gus a beau avoir été écrite en 1982 par l'Américain Jim Brochu, elle est plus d'actualité que jamais au Québec, alors que les Ricardo, Di Stasio et autres vedettes culinaires règnent sur les ondes télévisuelles. Le théâtre de La Roche à Veillon a choisi de reprendre la pièce et d'en proposer sa propre recette, À la Clémentine, tout l'été à Saint-Jean-Port-Joli.

«C'est très actuel. Les gens vont reconnaître les émissions qu'ils aiment», promet la comédienne Frédérique Bradet, qui tient le rôle principal. «C'est une grosse mode, on tombe en plein dedans. On en voit, des émissions de télé de cuisine, on en consomme plein, moi-même j'adore ça. Évidemment, c'est une petite parodie de tout ça!»

La comédienne de Québec, qui passera son premier été à La Roche à Veillon, incarne donc Clémentine, une foodie qui connaît un succès avec ses livres de recettes. Elle rêve de passer au niveau supérieur et d'avoir son émission de télé. Quand son agent Charly (Bertrand Alain) lui arrive finalement avec le contrat tant désiré, offert par PKP et Julie Snyder, la table n'est pas nécessairement mise pour un succès... Une fois devant la caméra, tout n'ira pas comme sur des roulettes, et autant son agent que son conjoint Thomas (Gabriel Fournier) et Irma, la voisine un peu spéciale (Clément Beaumont), tenteront de l'aider tant bien que mal.

Un petit mordant

C'est Michel Forget qui est derrière l'adaptation québécoise de la pièce, qui a déjà roulé sous d'autres titres dans la province. La troupe des Productions Théâtrissimo, qui occupe La Roche à Veillon depuis plusieurs années, a choisi de lui donner son petit mordant personnel, entre autres avec le travestissement du personnage de la voisine. C'est en effet Clément Beaumont qui interprétera la transgenre plutôt «flyée». «C'est drôle, parce que quand ils ont décidé ça, cette année, ça planait dans l'air du temps, mais là, c'est particulièrement actuel avec l'histoire de Caitlyn Jenner», raconte Bertrand Alain.

La troupe, dirigée par Michel-Maxime Legault à la mise en scène, a aussi choisi de rajeunir le couple principal, qui devait approcher de la retraite dans la pièce originale. Cette fois, ils ont plus autour de 35 ans. «Comme acteurs, on amène notre énergie, mais ça marche très bien avec le texte de base», insiste Frédérique Bradet.

Comme dans toute bonne comédie d'été, on est là pour rigoler, affirment d'un commun accord les deux comédiens. «L'humour repose beaucoup sur le texte. Il y a beaucoup de punch, de jeux de mots. Les quatre personnages sont assez verbomoteurs», détaille Bertrand Alain. «C'est un peu un humour de sitcom. Les personnages sont vraiment en délire», compare-t-il.

Il y a aussi un peu de «fantastique» qui s'installe dans la pièce, malgré les situations très réalistes, révèle Frédérique Bradet. C'est son conjoint sur scène qui l'amène, étant un amateur d'hypnose... qu'il n'utilisera peut-être pas qu'à bon escient.

Comme un show d'humour

Pour des comédiens, passer la saison estivale dans un théâtre rime souvent avec un grand plaisir. Reste que le défi d'attirer les gens dans les théâtres d'été, et surtout de recruter de plus jeunes spectateurs, se pose chaque année. «J'ai toujours du plaisir à faire ça, mais il faut essayer de se renouveler. Une certaine partie du public ne vient au théâtre qu'en été. On essaie d'amener des mécanismes utilisés dans le théâtre en saison dans les pièces d'été pour ce public-là», partage Bertrand Alain, qui assurait l'été dernier la mise en scène d'Un sofa dans le parc, à La Roche à Veillon. «Il y a une belle liberté, une grande folie. Je pense que ça peut intéresser des gens de tous les âges. C'est du rire, ça vaut autant qu'un spectacle d'humoriste», soutient de son côté Frédérique Bradet.

***

À l'affiche

Titre : À la Clémentine

Texte : Jim Brochu, traduction de Michel Forget

Mise en scène : Michel-Maxime Legault

Interprètes : Bertrand Alain, Clément Beaumont, Frédérique Bradet et Gabriel Fournier

Salle : La Roche à Veillon, Saint-Jean-Port-Joli

Dates : 19 au 29 août (mardi au samedi, 20h30)

Synopsis : Clémentine est une passionnée de cuisine. Elle est connue pour ses livres de recettes, mais elle voudrait bien avoir sa propre émission de télé. Lorsque son excentrique agent lui apprend qu'un réseau de télé s'intéresse à son projet, elle est emballée. Mais, devant la caméra, tout devient compliqué!

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer