Feu vert au Théâtre Le Diamant

Le bâtiment devant accueillir Le Diamant... (Photothèque Le Soleil, Pascal Ratthé)

Agrandir

Le bâtiment devant accueillir Le Diamant

Photothèque Le Soleil, Pascal Ratthé

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Le gouvernement du Québec confirmera au cours de la fin de semaine sa participation de 30 millions $ au Théâtre Le Diamant de Robert Lepage qui annoncera du même coup de nouveaux partenariats pour «bonifier» le projet, a appris Le Soleil.

Des cartons d'invitation pour participer à l'annonce demain, 13h30, au Palais Montcalm, ont été envoyés jeudi par le ministère de la Culture, nous ont indiqué différentes sources. Une information que le cabinet de la ministre Hélène David n'a «ni confirmée ni infirmée».

Selon nos sources, la ministre expliquera qu'après analyse du dossier, il a été décidé de maintenir la subvention au montant promis en 2012. La «bonification» ne concerne pas l'infrastructure elle-même, mais des partenariats que la compagnie Ex Machina aurait conclus avec d'autres acteurs. Le célèbre metteur en scène a lui-même déjà évoqué des associations avec l'École de cirque, le Conservatoire de musique et le Conservatoire d'art dramatique.

Le projet multidisciplinaire de 60 millions $, présenté comme un incubateur et un lieu de diffusion des oeuvres de Lepage, comprend une salle de spectacle de 600 places.

Le maire de Québec, Régis Labeaume, qui doit être sur place pour l'annonce, a déjà dit que la contribution de la Ville serait de 7 millions $. «Quand ils [les libéraux] seront prêts, on a l'argent», a-t-il déclaré.

Lors du dépôt du budget, la ministre David a réitéré au Soleil sa volonté d'annoncer sa décision «bientôt». Le projet n'apparaît pas au Plan québécois des infrastructures (PQI) 2015-2025. «L'argent a toujours été dans un montage du PQI du ministère de la Culture, a noté Mme David. Ça travaille fort. Il y a le contenu, le contenant, les partenaires. Tout le monde est au travail et se parle.»

Une nouvelle parue début février qui indiquait que le gouvernement avait «décidé d'annuler la subvention de 30 millions $» au projet a causé la surprise. La ministre David a fait valoir sa préoccupation pour les salles de spectacle à Québec en disant qu'elle ne voulait pas «déshabiller Pierre pour habiller Jean». Malgré l'analyse du dossier, des signaux positifs n'ont pas tardé à être envoyés, notamment en mars lorsque le premier ministre Philippe Couillard a déclaré : «Moi, je veux que ça marche.»

Les effets de l'incertitude

L'incertitude autour du dossier a néanmoins eu des conséquences. Ex Machina a confirmé que la collecte de fonds privés qui doit contribuer à la hauteur de 10 millions $ au montage financier du projet a été suspendue en attente de la décision gouvernementale.

La direction du Capitole a justifié un avis de licenciement collectif des employés du restaurant Chez L'Autre et de la pizzéria Il Teatro par l'incertitude autour du projet.

L'endroit intéressait un homme d'affaires qui envisageait la construction de restaurants et de condos dans l'ancien YMCA, advenant un abandon du Diamant.

La confirmation de la participation gouvernementale pour le Théâtre Le Diamant ne signifie pas automatiquement que Les Gros Becs aménageront dans la Caserne Dalhousie désertée par Ex Machina. «Il s'agit de deux dossiers distincts», note le cabinet de la ministre David. En février 2014, le gouvernement Marois annonçait le déménagement au coût de 15 millions $ du théâtre spécialisé jeune public à la Caserne Dalhousie.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer